Press "Enter" to skip to content

CEP 2021 : Salimane Karimou a officiellement lancé les épreuves à Allada

Photo : Le ministre béninois des Enseignements Maternel et Primaire, Salimane Karimou, à Allada, ce lundi 7 juin


Certificat d’Études Primaires (CEP) Session de juin 2021. L’examen est dès ce jour dans la conjugaison au passé. Durant les trois jours de composition entamée ce lundi 7 juin, à travers le lancement officiel des épreuves procédé par le ministre béninois des Enseignements Maternel et Primaire, Salimane Karimou, l’examen le sera définitivement. Et pour le compte de cette année académique 2020-2021, c’est le Centre de composition du Complexe Scolaire d’Ayou Centre dans la commune d’Allada, département de l’Atlantique, au Sud du Bénin, qui a accueilli la cérémonie officielle du lancement national des épreuves. Pour la circonstance, le digne fils de Sakété, dans le département du Plateau, au Sud-est du pays, premier écolier de la classe gouvernementale du président Patrice Talon, était accompagné d’une forte délégation ministérielle et départementale, comme on peut bien le voir sur les images ci-après. Aux premières loges à ses côtés symboliquement devant les 242 066 candidats répartis dans 756 centres à l’assaut de leur premier diplôme scolaire, le patron du département de l’Atlantique, le Préfet Jean-Claude Codjia et le maire de la cité des Adjahouto, Joseph Cakpo. Il faut noter qu’après un tour d’horizon des sept (07) salles de composition du centre de composition du Complexe Scolaire d’Ayou Centre où planchent 213 candidats sur les 222 inscrits, retenu sur le plan national, l’autorité ministérielle en présence de sa suite, est passé à l’exercice Républicain. Habitué, dès le retentissement de la sirène indiquant exactement 8h30, le locataire du bâtiment ministériel à Porto-Novo, la capitale du Bénin, a donné le top pour la distribution des épreuves. Salimane Karimou a commencé par la toute première épreuve de la matinée de ce premier jour de composition, à savoir l’épreuve de la « Lecture » prévue pour une durée d’une heure de temps. Ceci avec l’aide des candidats, pour procéder à la vérification des scellés posés sur les enveloppes contenant cette première épreuve.

Rappelons que son tour d’horizon lui a permis d’exprimer sa satisfaction et au sujet des dispositions prises pour le bon déroulement de l’examen en cette période de la crise sanitaire liée au Coronavirus, le ministre béninois des Enseignements Maternel et Primaire s’est assuré surtout du respect scrupuleux des mesures barrières dans la lutte contre le virus au Bénin. Du dispositif de lavage de mains en passant par les gels hydro-alcooliques, le port de masque, la distanciation sociale, tout a été au point. Toute chose qui a permis à l’autorité de justifier le choix de la commune d’Allada et plus précisément de l’arrondissement d’Ayou pour le lancement officiel de l’examen du CEP Session de juin 2021. À en croire Sallimane Karimou ce matin, ce choix est une expression de « la recherche de l’amélioration du taux de scolarisation et surtout de réussite ». D’où le message d’encouragement et surtout de concentration pour un fort taux de réussite à l’endroit des candidats. À ce propos, le premier parent d’écolier a relevé la responsabilité des parents en appelant ces derniers  à suivre et à accompagner leurs enfants afin que le vœu exprimé dans le message puisse être une réalité. Une manière pour lui d’amener les populations de cette localité à croire en l’école, qui est un droit pour l’enfant. Avant de prendre congé des responsables de la Circonscription Scolaires d’Allada, Sallimane Karimou a salué le constat fait lors d’un tour au secrétariat du Centre d’examen où il a constaté les dispositions pratiques prises pour un bon déroulement dudit examen en les invitant à s’investir davantage pour le compte de l’avenir.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.