Press "Enter" to skip to content

Développement agricole : Le Recensement National de l’Agriculture oblige une formation des formateurs à Bohicon

Photo : Le ministre béninois de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Gaston Cossi Dossouhoui, à Bohicon, ce jeudi 10 juin


Bohicon, est la ville idéale pour abriter une importante activité agricole. En effet, hier, jeudi 10 juin, le ministre béninois de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Gaston Cossi Dossouhoui, a officiellement ouvert les travaux de la session de formation des formateurs dans le cadre des modules complémentaires du Recensement National de l’Agriculture (RNA). Ceci, pour le compte de la campagne agricole 2021-2022. Les travaux qui se déroulent à l’hôtel Miracles à Bohicon se veulent être un creuset supplémentaire pour renforcer les aptitudes des agents intéressés. «Je vous invite à écouter religieusement les modules préparés par les formateurs expérimentés, à simuler en milieu réel la mise en œuvre des différents questionnaires et à vous approprier le mieux possible les contenus des différents manuels. », a déclaré Gaston Cossi Dossouhoui.

« Elle vient compléter les données de structure collectées lors du module de base en fournissant des statistiques détaillées sur les maillons production, transformation et commercialisation des chaînes des valeurs des principales filières de production animales, végétales et aquacoles. »

Alexandre Biaou

À en croire le Directeur des Statistiques Agricoles, cette opération de collecte, la dernière du processus RNA, n’est pas la moins importante. « Elle vient compléter les données de structure collectées lors du module de base en fournissant des statistiques détaillées sur les maillons production, transformation et commercialisation des chaînes des valeurs des principales filières de production animales, végétales et aquacoles. », a précisé Alexandre Biaou. « Elle permettra ainsi d’établir de nouvelles références et dévaluer au mieux la valeur ajoutée dans le secteur agricole. », a-t-il ajouté. Toute chose qui a poussé le ministre d’État béninois chargé du Développement et de la Coordination de l’Action Gouvernementale, Abdoulaye Bio-Tchané, à faire une promesse ferme. C’est bien son Directeur de Cabinet qui s’est chargé de transmettre le message. «En prenant les rênes de la commission nationale de supervision il y quelques mois, mes collègues commissaires et moi avions pris l’engagement de poursuivre cette si belle et utile œuvre qu’est le RNA en accompagnant le bureau central dans la résolution des contraintes qui se dresseraient en cours de route. », a livré Alastair Alinsato.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.