Press "Enter" to skip to content

Allemagne – France : Quelle manière d’Emmanuel Macron de souhaiter une bonne retraite politique à Angela Merkel !

Photo : Les dirigeants Angela Merkel et Emmanuel Macron


L’une s’arrête, l’autre continue et la distinction reste. Le président français Emmanuel Macron a salué avec émotion, ce jour, mercredi 3 novembre, le « parcours exceptionnel » de la chancelière allemande Angela Merkel en fin de gestion de Pouvoir de seize (16) ans à la tête de la République Fédérale d’Allemagne. La meilleure manière pour le jeune président de l’histoire politique d’exprimer son honneur, est de distinguer l’ancienne patronne de la CDU. Et c’est chose faite. Emmanuel Macron a remis à Angela Merkel les insignes de grand-croix de la Légion d’honneur, le grade français le plus élevé. C’était à Vougeot (Côte-d’Or) dans une ville spéciale, Baune. Il faut d’abord dire qu’à leur arrivée à Beaune, le président français et la chancelière allemande ont visité les célèbres Hospices de Beaune, joyau architectural du XVème siècle de style gothique flamboyant. Et accessoirement lieu de tournage de « La Grande Vadrouille », alors qu’Angela Merkel est une fan de Louis de Funès. Une très sobre cérémonie a ensuite eu lieu au château du clos de Vougeot, où a été organisée la visite d’adieu de la chancelière allemande.

« Merci d’avoir accepté ce jeune président impétueux qui voulait tout bousculer. »

Emmanuel Macron

Le discours prononcé par le président français pour la circonstance, pour souhaiter une bonne retraite politique à Angela Merkel, a donné un tour plus personnel à la cérémonie. « Merci d’avoir accepté ce jeune président impétueux qui voulait tout bousculer. », a déclaré Emmanuel Macron. « Merci de cette patience et de cette indulgence à mon égard. », a-t-il reconnu. Une sorte d’école pour le locataire sortant et candidat à sa propre succession à l’Élysée. « Tu as accepté cette énergie, peut-être parfois cette insolence avec beaucoup de bienveillance et de sagesse et de cela j’ai appris. », a laissé entendre Emmanuel Macron. Le candidat favori de la présidentielle de 2022, très intelligemment, fait ainsi une allusion aux quelques différends qui sont survenus entre eux, lorsque la chancelière, qui a travaillé avec quatre présidents français, il faut le souligner, lui a reproché des propos trop brutaux, par exemple lorsque le français avait jugé l’Otan en « état de mort cérébrale ».

Dans son hommage à Angela Merkel pour sa dernière visite officielle en France en tant que chancelière allemande, le président français a exprimé l’amour de son pays. « Nous avons ensemble bousculé beaucoup de choses et fait beaucoup pour l’Europe, avant la crise et après la crise. », a souligné Emmanuel Macron. « Depuis que tu es chancelière, la France a appris à te connaître et à t’aimer. », a-t-il partagé devant une dirigeante avec esprit d’union. « Durant toutes ces années, tu as contribué à garder l’Europe unie malgré tous les chocs. », a affirmé l’hôte d’Angela Merkel. « C’est un magnifique destin européen. », a ajouté Emmanuel Macron en conclusion.

« … Même si au début on avait souvent des idées différentes. On a souvent réussi à se mettre ensemble et à faire plus que ce qu’on aurait pu faire tout seul. »

Angela Merkel

Visiblement heureuse de recevoir cette distinction, la chancelière allemande a pu trouver les mots pour aussi remercié son hôte. « Ce qui était bien avec tous les présidents c’est qu’on a partagé les mêmes valeurs, même si au début on avait souvent des idées différentes. On a souvent réussi à se mettre ensemble et à faire plus que ce qu’on aurait pu faire tout seul. », a placé Angela Merkel, ouvrant, sans penser à l’ennemi invisible cruel et meurtrier mondial, Coronavirus, largement ses bras pour prendre Emmanuel Macron sous les applaudissements de la vingtaine de personnes et personnalités présentes. Outre le moment fort de cette dernière rencontre officiellement politique entre le couple dirigeant européen, l’homme a offert à la femme, plusieurs cadeaux, dont le document attestant de sa première visite en France lorsqu’elle était Porte-parole adjointe d’une délégation de RDA en 1990, avant la réunification. Quel souvenir ! « Merci », a tweeté Angela Merkel.

Il convient de noter que la cérémonie s’est achevée par une embrassade émue entre le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel, qui se sont serrés dans les bras. Un dîné ensemble au château, avec leur époux et épouse respectifs, a archivé le moment d’une belle histoire franco-allemande l’ère Macron – Merkel.

Be First to Comment

Laisser un commentaire