Press "Enter" to skip to content

Immigration : Un navire avec à bord près de 800 personnes secourues, demande un port sûr à l’Italie pour accoster

Photo : Illustration


Le navire humanitaire Sea-Eye 4 de l’ONG allemande Sea-Eye a lancé ce matin un appel secours en direction précisément de l’Italie. En effet, l’appareil flottant a à son bord environ 800 candidats à l’immigration secourus en Méditerranée, demandant donc ce vendredi 5 novembre à l’État italien de lui octroyer un port sûr pour accoster. Parmi ces migrants, plus d’une moitié de million à bord de Sea-Eye 4, se trouvent des enfants, des femmes, des femmes enceintes et des personnes blessées. Le navire était, ce matin, proche de la Sicile, plus grande île de la mer Méditerranée, située au large de la pointe de la botte italienne. Du côté de Rome, les autorités appellent à leur tour aussi au secours.

Plusieurs opérations de sauvetage

En cause, la ministre italienne de l’Intérieur, Luciana Lamorgese, a appelé l’Union Européenne (EU) à l’aide face à un nouvel afflux d’immigrants. Il convient de noter que le Sea-Eye 4, aidé par le navire Rise Above de l’organisation Lifeline, a dans un premier temps porté assistance, deux jours avant, soit le mercredi 3 novembre, à un peu moins de 400 personnes en détresse en Méditerranée lors de six opérations distinctes, selon un communiqué de Sea-Eye. Un deuxième sauvetage a ensuite dû être mené auprès d’une embarcation en bois sur laquelle se trouvaient au total 400 personnes. Victime d’une voie d’eau, celle-ci menaçait de sombrer, ajoute l’Organisation Non-Gouvernementale allemande. Soit donc près de 800 personnes à bord du navire humanitaire.

Be First to Comment

Laisser un commentaire