Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Coût de la vie : Tel Aviv, première ville la plus chère du monde

Photo : Hôtel Indigo à Tel-Aviv


Quelle progression ! Ou c’est la gourmandise ? Logée à la 5ème place en 2020, la ville israélienne se retrouve à la première place du classement des villes les plus chères du monde dans le classement 2021 de « The Economist » d’après un communiqué publié ce mercredi 1er décembre. Tel Aviv talonne ainsi Paris, la capitale française et Singapour celle de la Malaisie désormais 2ème ex aequo. Dans cette ville blanche qui ne dort jamais en Israël, une étude annuelle de « The Economist » souligne que les problèmes de chaîne d’approvisionnement ont fait grimper les prix dans de nombreuses villes. L’« indice mondial du coût de la vie » publié par The Economist Intelligence Unit (EIU) classe 173 villes en fonction des prix d’après un panier de plus de 200 produits et services.

Vivre à Tel Aviv pas qui veut

Selon l’étude, de la 5ème à la 1ère place reflète la vigueur de la devise israélienne, le shekel, face au dollar, car l’indice prend pour base de comparaison les prix à New York. « Après avoir partagé la première place avec Zurich et Hong Kong en 2020, Paris recule à la deuxième position, qu’elle occupe avec Singapour dans cette nouvelle édition. », note encore le magazine hebdomadaire britannique, soulignant que l’augmentation des prix mesurée est la plus rapide enregistrée depuis cinq ans, à 3,5%. À en croire « The Economist », Tel Aviv arrive pour la première fois en tête des villes les plus chères du monde, devant Paris, Singapour, Zurich, Hong Kong et New York. « Les problèmes de chaîne d’approvisionnement ont contribué à la montée des prix, le Covid-19 et les restrictions sociales pesant toujours sur la production et le commerce à travers le monde. », relève la directrice de l’étude, Upasana Dutt.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.