Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

CAN 2021 – 1/8 de finale : La Côte d’Ivoire éliminée à la 3ème prolongation face à l’Égypte (0-0, 4 tab 5)

Photo : Un ivoirien entre deux égyptiens, au stade de Japoma, à Douala, ce mercredi 26 janvier


C’est la dernière journée des huitièmes de finale, ce mercredi 26 janvier, avec les deux derniers matchs Côte d’Ivoire – Égypte et Mali – Guinée-Équatoriale. Entre les deux affiches, il y a une qui retient le choc d’une phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football. Eh bien, celle de 2021 qui se déroule au Cameroun a encore permis aux amoureux du sport roi africain, d’avoir droit à la rencontre Côte d’Ivoire – Égypte. Ce classique des champions du continent s’est joué sur le stade Japoma, à Douala, où les Éléphants deux fois couronnés ont affronté les Pharaons avec leurs sept titres continentaux. Mais être titré n’est pas synonyme de remporter un match, notamment à la CAN 2021 où l’Algérie, championne en titre, est sortie de la compétition dès le premier tour par la Côte d’Ivoire. Ce soir, le match était tellement équilibré qu’ivoiriens et égyptiens se sont partagés la première mi-temps jusqu’à la pause à zéro à zéro.

Deuxième prolongation

Une semaine après ce délice jusqu’à la lie pour des Fennecs, ce sont encore les mêmes ivoiriens qui sont éliminés par le plus titré de la CAN. Du retour des vestiaires, le match a été plus serré que dans les premières 45 minutes. Les deux nations du football africain n’ont pas voulu se départager, sont restées accrocher jusqu’à la fin du temps réglementaire et ont préféré jouer les 30 minutes de la prolongation comme les deux fois dans leurs 11 confrontations à la phase finale de la CAN. La première prolongation a eu lieu entre la Côte d’Ivoire et l’Égypte en 1998 au quart de finale de la CAN au Burkina-Faso et la finale au Caire, en 2006 lors de la CAN en Égypte où les Pharaons ont remporté toutes les deux fois. Contrairement à la première prolongation de la CAN 2021 jouée entre 21 joueurs, aucun carton rouge n’a été donné au cours de ce match spectaculaire jusqu’à la fin de la deuxième prolongation.

Troisième prolongation

À l’issue de cette troisième prolongation entre la Côte d’Ivoire et l’Égypte, les fatidiques épreuves des tirs au but ont enregistré un penalty manqué d’Éric Bailly comme celui de Didier Drogba, il y a 16 ans, pour les Éléphants. Une confrontation encore une fois remportée par les Pharaons (5 tirs au but contre 4) à qui les Éléphants donnent certainement un rendez-vous revanchard à la 34ème édition de la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football qu’organise la Côte d’Ivoire en 2023. L’Égypte rencontre le Maroc en quart de finale, dimanche 30 janvier prochain. Il convient de noter que 13 cartons rouges ont été donnés au total à ce stade de la compétition.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.