Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

France : Allez vérifier et réclamer, 6,3 milliards d’euros oubliés dans les comptes bancaires par les citoyens

Comment rester sans réaction face à une telle information ? Qui entend le nom de l’argent et n’est pas intéressé ? La réponse est très naturellement simple : personne bien évidemment. Eh bien, si vous viviez en France, réveillez-vous, car c’est de l’argent qui dort et que certains ont oublié dans des comptes bancaires un peu partout sur le territoire national du pays. Plus de six milliards d’euros qui se trouvaient sur des assurances-vie ou des plans épargne d’entreprise sont versé à la caisse des dépôts, mais cet argent peut encore vous être restitué si vous pensez être concerné. Alors, allez vérifier un vieux compte bancaire ouvert pendant votre enfance, un ancien plan épargne ou une assurance-vie… Vous ignorez peut-être l’existence d’un compte bancaire dont vous auriez hérité sans le savoir. Les français auraient ainsi oublié près de 6,3 milliards d’euros sur ces comptes. 

« Nous avons restitué un demi-milliard d’euros aux bénéficiaires grâce à ce système. »

Laetitia Dordain

Et cela fait parler. « Ça m’arrive de ne pas penser à récupérer mon argent. », affirme une française. « Ça me donne envie de vérifier. », s’exclame une autre. Selon Paris, cet argent oublié se trouve sur des comptes inactifs. Il faut dire qu’un compte est considéré inactif lorsque, pendant 12 mois, le client n’a pas effectué d’opérations ou n’a pas échangé avec sa banque. Cette dernière doit alors chaque année proposer de le réactiver. Précisons qu’en France, passé 10 ans, un compte inactif est fermé puis l’argent transféré à la Caisse des dépôts avec une possibilité de récupération ayant pour passage obligatoire, le site cliclade.caissedesdepots.fr. « Nous avons restitué un demi-milliard d’euros aux bénéficiaires grâce à ce système. », affirme la Directrice des Consignations et Dépôts Spécialisés, Laetitia Dordain. Il convient de retenir que si l’argent n’est pas réclamé, il reviendra à l’État.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.