Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Borgou : Djibril Mama Cissé honore un agriculteur pour avoir retourné 14 millions FCFA, retrouvé chemin faisant, à son propriétaire  

Photo : Le préfet du Borgou, Djibril Mama Cissé (D), et le cultivateur Amidou Baraka (G), à Parakou, le mardi 15 février


C’est un acte qui doit faire école, notamment en matière d’éducation civique ou morale. Malheureusement, ces matières ont été enterrées, vivantes par les Nouveaux Programmes d’Études (NPE) au Bénin. Mais faut-il encore le rappeler que l’école apprend la connaissance, et la maison, l’éducation. Dans notre pays, la tradition basée sur des valeurs, varie d’une coutume à une autre. L’éducation se donne donc sur les piliers de cette tradition, et même sans mettre pied à l’école, il est bien possible d’être un homme de très grande bonne probité. C’est bien ce qu’un citoyen béninois vient de prouver dans la partie septentrionale du pays. Un agriculteur natif de Sèkèrè, à Sinendé, dans le département du Borgou, a surpris plus d’un, de par son acte posé, la fin de la semaine dernière. En effet, Amidou Baraka, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a retrouvé chemin faisant après un travail champêtre, le vendredi 11 février, un sac de voyage contenant des objets et surtout de l’argent. Tenez-vous tranquille, l’homme a retrouvé une somme de 14 millions de Francs CFA.

À César, ce qui appartient à César

Certains verront, un cadeau venu de Dieu, d’autres diront qu’il n’a pas volé, mais pour le principal intéressé, il faut remettre à César, ce qui appartient à César, expliquerait certainement son comportement hors pair. L’agriculteur a décidé de retourner le sac et tout son contenu à son propriétaire. Et il l’a fait. Mieux, Amidou Baraka accepte prendre 50.000 Francs CFA comme geste de gratitude du propriétaire, mais ceci sur la supplication des autorités locales et du propriétaire, après avoir refusé de prendre 100.000 Francs CFA dans les mains du propriétaire. Quelques heures, après avoir retrouvé le sac de voyage, Amidou Baraka a appris par voix de crieur public, qu’une personne recherche un sac de voyage contenant des objets et de l’argent qui ne lui a pas été volé, mais qu’elle a perdu. L’agriculteur n’est pas allé par quatre chemins pour se rendre chez le chef du village afin de déclarer avoir été celui qui a retrouvé le sac recherché, le retourner et pour que le propriétaire entre en sa possession. Ce qui fut fait.

« Par les temps qui courent, on assiste de plus en plus à une perte des valeurs, à une déliquescence des valeurs dans nos sociétés. »

Djibril Mama Cissé

Mais l’acte de cet homme de religion musulmane et de tradition baatonu, une tradition dont il est inséparable, a totalement ébahi le préfet du département du Borgou. Le représentant du Chef de l’État béninois, Patrice Talon, dans ce département du Nord, a donc décidé de le marquer et de le distinguer. Mardi 15 février, Amidou Baraka était invité à la préfecture de Parakou. Objectif ? Recevoir les honneurs du préfet. « Par les temps qui courent, on assiste de plus en plus à une perte des valeurs, à une déliquescence des valeurs dans nos sociétés. », a d’abord souligné Djibril Mama Cissé. « À voir le comportement de la jeunesse en général, il n’est pas donné de voir un jeune qui a encore tout à faire pour se construire, poser un tel acte. », a soutenu l’autorité départementale.

« Ramasser une somme de 14 millions de Francs CFA et la rendre à son propriétaire, cela dépasse l’entendement. »

Djibril Mama Cissé

Le premier citoyen du Borgou voit dans l’acte de son concitoyen, le bon sens. « Ramasser une somme de 14 millions de Francs CFA et la rendre à son propriétaire, cela dépasse l’entendement. », a déclaré Djibril Mama Cissé. Dans l’honneur qui a été rendu à cet agriculteur, mardi, il lui a été décerné une attestation de reconnaissance et une enveloppe financière. « C’est pour l’encourager et lui reconnaître son acte de grande probité. », explique le préfet du Borgou. « L’attestation lui permettra de servir ou de se faire valoir comme modèle. », ajoute Djibril Mama Cissé, espérant que, « par son acte, il inspirera d’autres personnes ». À indiquer que le sac de voyage retrouvé est une propriété des commerçants acheteurs du Soja. Il convient de noter qu’Amidou Baraka est marié et père de cinq enfants.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.