Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Semaine de l’Énergie Électrique : L’édition 2022 refuse de prendre fin, Dona Jean-Claude Houssou le fait avec sourire

Photo : Le ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou, à Cotonou, ce samedi 9 avril


Qui commence bien, termine bien. La Semaine de l’Énergie Électrique (SEE), une initiative historique conçue et mise sur la terre béninoise, le samedi 6 avril 2019, par le ministre de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou, a archivé sa deuxième édition cette année. Une édition de la SEE 2022 qui, malgré six jours d’activités, soit du lundi 4 au samedi 9 avril, à lui consacrer, ne compte pas fermer les portes ouvertes sur les exploits du président béninois, Patrice Talon, dans le secteur de l’énergie au bout d’un quinquennat. Ce ne sont pas la rédaction differenceinfobenin.com et celle du journal quotidien « Différence Info » du Groupe de presse « DIFFÉRENCE » qui le disent, mais plutôt le pari gagné jusqu’au-delà des frontières béninoises par l’auteur cette édition. « Faire en sorte que rien ne soit caché, faire en sorte que la dynamique des années dernières lancée en avril 2016, montrer qu’elle se poursuit encore plus forte que jamais à l’image de ce que le PAG 2 (Programme d’Actions du Gouvernement deuxième quinquennat 2021-2026 ndrl) a réservé pour ce secteur. », était bien l’objectif raccordé à la SEE édition 2022 par le champion de la discipline énergie au Bénin. Eh bien, Dona Jean-Claude Houssou a royalement atteint cet objectif au regard du bilan.

« De 2016 à 2021, on peut mettre à l’actif de l’ABERME, les réalisations suivantes : pour l’électrification par raccordement au réseau, un ensemble de 211 localités ont été électrifiées avec 887 km de réseau HTA et 486 km de BT, impactant une population de 249.500 habitants. »

Jean-Francis Tchékpo

Qu’est-ce que ces six jours d’instances activités ont parmi de comprendre sur les efforts louables du gouvernement de la Rupture qui ont été fourni dans le Nouveau Départ du secteur de l’énergie au Bénin au cours du premier quinquennat de la gouvernance Talon ? L’établissement de ce bilan a commencé, ce jour, samedi 9 avril, par la Direction Général de l’Agence Béninoise d’Électrification Rurale et de Maîtrise d’Énergie (ABERME), organe central sous tutelle du Ministère de l’Énergie (ME), solution indiscutable de Dona Jean-Claude Houssou pour sortir la population au fond fin du Bénin des ténèbres. C’était à son siège, sis dans le 12ème arrondissement de Cotonou, la capitale économique du pays, lors de la cérémonie de clôture des activités de la SEE 2022. À tout Seigneur, tout honneur, le N°1 de la maison est monté au pupitre pour partager les résultats tangibles obtenus au terme de la SEE édition 2019 et des nombreuses réalisations dans le secteur de l’énergie ces cinq dernières années. « De 2016 à 2021, on peut mettre à l’actif de l’ABERME, les réalisations suivantes : pour l’électrification par raccordement au réseau, un ensemble de 211 localités ont été électrifiées avec 887 km de réseau HTA et 486 km de BT, impactant une population de 249500 habitants. », a présenté Jean-Francis Tchékpo, ajoutant cinq gros points en matière de la promotion des énergies renouvelables :

  1. La construction de 13 centres solaires d’information et de récréation au profit des localités rurales très isolées du réseau de la SBEE ;
  2. L’installation de 85 chauffe-eaux solaires dans 45 centres de santés ;
  3. L’installation de 29 générateurs solaires autonomes dans les ISC, des CEG, Centres de Santé et USSF commissariat ;
  4. La construction de 6 systèmes d’AEV solaires ; et enfin
  5. La construction de 100 bio digesteurs de capacité 4m3 chacun et 6 bio digesteurs de 2 x 20m3.

« La Semaine est déjà écoulée. Ce fut une semaine d’expériences intenses et de rencontre avec la clientèle. Elle nous a permis de faire une courte pause, et d’expliquer les progrès dans le secteur de l’énergie, les réalisations, les avancées et les perspectives pour le prochain quinquennat. »

Gérard Zagrodnik

Et du côté de la Société Béninoise d’Énergie Électrique (SBEE) qui a accueilli le lancement officiel des activités dans sa Direction Régionale Littoral 1, à Cotonou, la SEE 2022 a été une expérience pour le Directeur Général et ses collaborateurs. « La Semaine est déjà écoulée. Ce fut une semaine d’expériences intenses et de rencontre avec la clientèle. Elle nous a permis de faire une courte pause, et d’expliquer les progrès dans le secteur de l’énergie, les réalisations, les avancées et les perspectives pour le prochain quinquennat. », a fait savoir Gérard Zagrodnik. « Débutons avec la fin en tête. », exige-t-il, soutenant qu’« un lient de confiance entre les clients a été établi » au cours de la Semaine à la grande satisfaction du président de l’Association Béninoise d’Eau et d’Énergie (ABEE). « Au nom des consommateurs, j’adresse mes félicitations au gouvernement du président Patrice Talon pour les grandes réalisations et les défis relevés dans le secteur de l’énergie. », a exprimé Gabriel Kona. « Nous ne manquerons pas de souligner que les époques ont maintenant changé. », a-t-il reconnu. Le principal acteur de ce changement inédit a souligné que tout a été dit, mais qu’il fallait clôturer. Suivons le ministre de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou, dans l’extrait ci-dessous.

La joie du franc succès de la SEE 2022 a emporté le ministre de l’Énergie du pupitre sans qu’il ne déclare officiellement close la deuxième édition de la Semaine de l’Énergie Électrique (SEE) au Bénin. Avant de regagner son siège, Dona Jean-Claude Houssou s’est rendu compte et a rebroussé chemin pour revenir au pupitre une deuxième fois afin de clôturer officiellement l’événement majeur qui a illuminé tout le Bénin du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest en passant par le Centre.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.