Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Développement énergétique : Avec près de 52 milliards, Jean-Francis Tchékpo sort 383 localités des ténèbres dans 3 mois

Photo : Le Directeur Général de l’ABERME, Jean-Francis Tchékpo, ici à Bonou, le samedi 16 mars 2019


Le développement du secteur de l’énergie au Bénin, dans un laps de temps, stupéfait les béninois à l’intérieur comme à la diaspora ainsi que tout le monde entier. Le pays inspire désormais le continent et gagne de jour en jour, la confiance des partenaires techniques au développement (l’expression sympathique du ministre béninois de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou, pour définir les Partenaires Techniques Financiers {PTF}). Juste au regard du temps record avec lequel le président Patrice Talon et son seul et unique ministre de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou, ont pris pour faire la différence. Comme le slogan, « On est ensemble, mais différemment », du journal quotidien « Différence Info » du Groupe de presse « DIFFÉRENCE », ceux qui ont pris par à la tête Bénin par le passé et ceux qui le sont aujourd’hui, sont tous des béninois, mais différemment dans la gestion d’État. Celle de 2006 à 2016 sous l’ancien président béninois, Thomas Boni Yayi, et ses ministres de l’Énergie, a été cauchemardesque pour le développement durable du pays.

Résultats imbattables

Cette gestion est encore présentement fantomatique pour le peuple béninois, notamment pour la population d’Abomey-Calavi, celle de Maria-Gléta en particulier est hantée. À l’arrivée du digne fils de Ouidah, le mercredi 6 avril 2016, il a marqué, avec la sorcellerie blanche du prince de la capitale béninoise, Porto-Novo, la Rupture aux événements douloureux vécus par ses concitoyens. Ceci, dans un combat de titans où la victoire a été remportée en août 2019. Clairement, en moins de cinq ans au cours desquels le locataire du Palais de La Marina et son imperturbable équipe gouvernementale ont réellement engagé le Bénin sur le Nouveau Départ de son développement. Et ce, dans tous les secteurs de la vie socioéconomique du pays. Après un quinquennat, le secteur de l’énergie a exposé ses résultats imbattables à la population béninoise du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, sans oublier le Centre. Mais aussi aux béninois de l’extérieur comme le rapporte le ministre de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou, dans l’extrait ci-dessous, à Cotonou, la capitale économique du pays.

« La Semaine de l’Énergie Électrique »

Une chose qui a été possible grâce à la lumineuse idée « La Semaine de l’Énergie Électrique (SEE) » de l’ancien sociétaire de l’Électricité De France (EDF) que le développeur-né a déporté à coût des Euros. La Semaine de l’Énergie Électrique (SEE) édition 2022 a vanté les mérites du gouvernement béninois dans le secteur de l’énergie au-delà des frontières du pays. Sur le chemin de l’information qui fait la différence au Bénin, la rédaction differenceinfobenin.com a été présente du lundi 4 au samedi 9 avril pour permettre aux béninois d’ici et d’ailleurs de comprendre ce qui est fait et qui continue de se faire dans ce secteur. Des grandes réalisations ont été faites dans un Bénin où tout est à faire et à refaire. Si le Directeur du Cabinet du ministre de l’Énergie, Armand Dakéhoun, soutenait que le Bénin vient de loin avec zéro mégawatt d’énergie électrique, le Directeur Général de l’ABERME affirme le soutien des PTS au gouvernement de Patrice Talon afin qu’il reste constant dans son engagement d’dépendance énergétique.

« Dans les trois prochains mois, l’ABERME mettra tout le pays en chantier d’électrification. »

Jean-Francis Tchékpo

Le choix résolu de la souveraineté et de la liberté en matière d’énergie et d’accès à l’énergie pour tous de l’administration Talon, grâce à la détermination de Dona Jean-Claude Houssou, est soutenu par les PTF pour d’autres réalisations d’ici le mois de juillet prochain. Eh bien, notons que de plusieurs grands projets cofinancés par les institutions financières internationales et l’État béninois sont en cours de démarrage en termes de perspectives. « Dans les trois prochains mois, l’ABERME mettra tout le pays en chantier d’électrification. », a dit Jean-Francis Tchékpo. Il s’agit, en effet, de quatre grands projets, à savoir Projet d’Électrification Rurale (PERU) ; Projet d’Électrification Rurale (BIDC 3) ; FER 2022 ; et enfin du Projet OCEF du MCA-Bénin 2. Le financement global de ces importants projets s’élève précisément à 51.866.968.502 de Francs CFA pour impacter au total 1.197.846 habitants avec 239.569 ménages sur 1.046.133 m long réseau BT ; 207.109 m long réseau mixte ; et 1.118.626 m long réseau HTA pour toucher au final 383 localités du Bénin.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.