Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Karimama : Un policier tué dans un commissariat attaqué ce mardi 26 avril

Photo : Le corps sans vie du policier tué, à Karimama, ce mardi 26 avril


Le Bénin est encore sur la scène de l’insécurité liée au terrorisme ou pas. À peine à quatre mois seulement et la nouvelle année compte son lot d’attaques terroristes. Après le mois de février dernier, le pays a été frappé de nouveau, ce mardi 26 avril par des individus armés qui ont attaqué tôt ce matin, le commissariat de Monsey dans la commune de Karimama, au Nord. L’attaque s’est produite dans la nuit d’hier lundi à ce mardi aux environs de 4 heures du matin avec l’apparition sur des motos des hommes armés non-identifiés prenant d’assaut l’unité de la Police Républicaine de l’arrondissement de Monsey. Une localité située près du Parc Pendjari plusieurs fois visé par les attaques terroristes.

Attaque terroriste ou pas ?

Dans l’accompagnement de leurs ignobles actes, les assaillants ont brûlé l’enceinte sécuritaire après l’avoir saccagé, et ce, dans un échange de tirs nourris. Après l’accalmie des coups de feu, il faut noter plusieurs dégâts matériels et de pertes en vies humaines dont notamment un policier béninois et d’autres blessés. Ce bilan n’est que provisoire en attendant la réaction du gouvernement et d’autres informations pour clarifier s’il s’agissait d’une attaque terroriste ou pas. Il convient de souligner qu’aucun groupe terroriste qui sème la terreur dans la partie subsaharienne de l’Afrique, en occurrence à l’Ouest du continent n’a pas encore revendiqué l’attaque de Karimama. Les deux pays frontaliers du Nord du Bénin, le Burkina-Faso et le Niger continuent leur coopération antiterroriste.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.