Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Malanville : Nassirou Arifari Bako s’incline devant la mort du policier tué à Karimama

Photo : Le député Nassirou Arifari Bako


La nuit du lundi 25 au mardi 26 avril a été une nuit plus que noire, mais macabre pour la Police Républicaine ici au Bénin. En effet, tôt dans la matinée de ce mardi, l’unité de la Police Républicaine de l’arrondissement de Karimama, dans le Nord du pays, a été l’objet d’une attaque terroriste ou pas. Il s’agit du commissariat de police de Monsey qui a reçu la visite violente des hommes armés non-identifiés venus à moto pour mettre feu aux locaux du poste de sécurité après l’avoir saccagé. Comme si cela ne suffisait pas, ces ennemis de la paix ont tiré sur les forces de l’ordre public qui ont riposté à leurs tirs nourris. Au bilan provisoire, un mort dans le rang des agents de la Police Républicaine en service au commissariat d’arrondissement de Monsey et des blessés. La victime est un homme, un jeune policier. Sa mort a touché le peuple béninois du Nord au Sud allant de l’Est à l’Ouest en passant par le Centre.

« Je suis sans voix devant l’ignoble attaque dont le commissariat de Monsey a été l’objet ce mardi matin à l’aube et ayant occasionné un mort parmi les braves policiers… »

Nassirou Arifari Bako

L’une de ses voix représentatives au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo, la capitale béninoise, n’est pas allée par quatre-chemins pour exprimer sa douleur. Il s’agit du député de la première circonscription électorale bien présent à l’Assemblée nationale huitième législature, digne fils de la commune de Malanville. « Je suis sans voix devant l’ignoble attaque dont le commissariat de Monsey a été l’objet ce mardi matin à l’aube et ayant occasionné un mort parmi les braves policiers, qui malgré l’éloignement ‘’géographique ndrl’’ », fournissent des efforts louables, mais dans les limites de leurs capacités pour assurer la tranquillité de la population de l’arrondissement le plus septentrional du Bénin. », a difficilement exprimé l’honorable Nassirou Arifari Bako, affectueusement appelé « NBA » par ses sympathisants. Le Professeur d’université s’est incliné devant la mort de son feu concitoyen. « Mes vives et sincères condoléances à la famille du policier décédé. », a confié l’ancien ministre des Affaires Étrangères du Bénin. Il est à noter que le gouvernement du président Patrice Talon ne s’est pas encore exprimé sur cette attaque terroriste ou pas qui frappe à nouveau le pays.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.