Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

CEP 2022 : Dessin, endurance et lancer ouvrent les épreuves artistiques et sportives

Photo : Un écolier candidat, tirant au sort l’épreuve de l’Endurance/Lancer, à Porto-Novo, ce vendredi 6 mai


Le Certificat d’Études Primaires (CEP) Session unique de juin 2022, s’est dessiné pour les candidats qui iront à son assaut dès le lundi 7 juin, prochain. À 30 jours presque jour pour jour, l’inévitable exercice pour ces écoliers du Cours Moyen deuxième année (CM2) avant l’examen de fin d’année, a été une réussite. En effet, le vendredi 6 mai, les candidats ont été fixés par rapport aux épreuves à option dans lesquelles ils seront évalués en juin prochain, à travers le tirage au sort de ces épreuves à option qui a dévoilé le Dessin pour le compte de l’épreuve d’Éducation Artistique (EA) et en Éducation Physique et Sportive (EPS), il s’agira de l’épreuve commune Endurance/Lancer de balle. La cérémonie du tirage au sort qui s’est déroulée, hier, à la Direction Départementale des Enseignements Maternel et Primaire de l’Ouémé (DDEMP/OP), à Porto-Novo, la capitale du Bénin, a connu la présence des autorités en charge de l’éducation à la base. 

« Il faut qu’ils mettent le reste du temps à profit pour s’appliquer davantage. »

Avodagbé Dèwanou

Elle a notamment connu la présence des principaux intéressés de l’événement qui ont visiblement exprimé leur satisfaction au terme de l’exercice qui leur donne rendez-vous les lundi 7, mardi 8 et mercredi 9 juin, prochains, pour prouver leurs capacités et aptitudes artistiques, physiques et sportives qu’ils ont appris durant l’année scolaire. Il faut dire que si les écoliers présents hier à Porto-Novo, qui ont participé au tirage au sort, représentaient les écoliers du CM2 candidats sur toute l’étendue du territoire béninois. À cet effet, le Directeur du Cabinet du Ministre des Enseignements Maternel et Primaire (DC/MEMP) s’est adressé à eux afin que les cahiers ne soient pas loin de leurs mains. « Il faut qu’ils mettent le reste du temps à profit pour s’appliquer davantage. », lance Avodagbé Dèwanou, invitant les candidats et leurs encadreurs à ne pas dormir sur leurs lauriers. Le souhait le plus ardent du patron du Cabinet de Salimane Karimou pour ces candidats, est l’obtention de bonnes notes dans ces différentes matières au soir des compositions. 

« Un meilleur taux, que celui de 2021. »

Avodagbé Dèwanou

Ce qui cadre avec la vision générale du chef de file des ministres en charge de l’Éducation au Bénin, qui n’est rien d’autre que de réaliser à l’examen du CEP 2022, un taux de réussite de plus de 90 %. « Un meilleur taux, que celui de 2021. », a émis Avodagbé Dèwanou qui n’est pas allé par quatre-chemins pour prodiguer de conseils aux candidats. « Il ne faut pas prendre l’habitude de négliger une discipline d’Éducation Artistique ou d’Épreuves Physiques et Sportives. », a-t-il partagé. « Car les épreuves souvent considérées comme bêtes noires des candidats, à savoir la Couture pour le compte de l’EA, le Grimper et autres en ce qui concerne l’EPS, pourraient être aussi choisies. », a expliqué Avodagbé Dèwanou. Ce que le sort à d’ailleurs évité pour les candidats. Mais le DC/MEMP n’a pas oublié, à cet effet, d’inviter les enseignants des classes d’examen du primaire à l’éveil. « Accorder les mêmes considérations aux disciplines d’EA et d’EPS pour éviter des surprises de dernière minute. », a indiqué Avodagbé Dèwanou. Cette indication a inspiré le Directeur des Examens et Concours du Ministère des Enseignements Maternel et Primaire (DEC/MEMP). « Puisque les textes prévoient que ces épreuves à option sont tirées au sort un mois avant le démarrage de l’examen. », a placé Victor Adohinzi, dans l’indication de son patron.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.