Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Côte d’Ivoire : « Seigneur… Envoie-moi un homme bon… Je suis fatiguée d’être célibataire. », Carmen Sama ouvre la succession de DJ Arafat

Photo : La veuve Carmen Sama


Puisse Dieu épargner les femmes de pareille situation éprouvante de la vie à très jeune âge. Veuve en trentaine d’années, n’est indésirablement pas un souhait pour toute femme sur terre. Le cas d’une jeune femme ivoirienne est une évidence. Depuis le décès tragique de son feu mari, DJ Arafat, en août 2019, Carmen Sama est passée dans la vie d’une femme veuve. Hier, sa réaction sur les réseaux sociaux laisse clairement voir que cette vie n’est pas vivable pour une femme de son âge. Ce mercredi 11 mai, la veuve a annoncé à travers son compte Snapchat, son ardent désir de se remarier. 

« Seigneur regarde ta fille. »

Carmen Sama

Malgré son imposante beauté, celle surnommée la mère des chinois (l’appellation identitaire des fans de l’artiste ivoirien DJ Arafat) est célibataire avec une enfant, prénommée Rafna, la petite fille qu’elle a eu avec son feu mari. Cette vie d’électron libre nécessite pour la jeune femme mère, un appel vers Dieu. « Seigneur regarde ta fille. », lance Carmen Sama. « Envoie-moi un homme bon qui pourra m’aimer comme je l’aimerai et qui aimera avant tout, ma fille. », a-t-elle vivement imploré. « Je suis fatiguée d’être célibataire. », se lamente Carmen Sama sur les réseaux sociaux où les commentaires se multiplient à chaud. 

« Je suis célibataire, mais très courtisée. »

Carmen Sama

Pourtant, la jeune femme ivoirienne a une vie de contact masculin au regard des actes que posent les hommes à son égard, notamment les séjours dans des hôtels 5 étoiles à travers le monde, les voitures et bien d’autres biens en nature sont à ses yeux des cadeaux que lui offrent ces derniers. « Je suis célibataire, mais très courtisée. », soutient Carmen Sama. À en croire l’ivoirienne, elle ne veut plus être le doliprane de ces hommes. « Ils sont des milliers qui me courent après. Mes voyages, ma vie de luxe, ce sont les prétendants qui me les offrent. », reconnaît-elle. 

« (…) Je suis toujours célibataire. »

Carmen Sama

Pour celle à la recherche d’une âme sœur, pour ne pas dire d’une âme frère, le reste est une question d’équilibre. « La boutique me permet juste de m’équilibrer, sans plus. Mais je suis toujours célibataire. », a partagé Carmen Sama. Il convient de noter qu’aucun membre de la famille de son feu mari, n’a encore réagi à cette annonce de leur belle-fille qui ouvre ainsi la succession de leur défunt fils à l’autorité matrimoniale pour la suite de sa vie sur la terre. Signalons que Carmen Sama n’a pas précisé la nationalité de tout homme désireux de l’épouser. Que l’amoureux gagne !

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.