Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Bénin – Togo : Porto-Novo et Lomé se dotent de la première infrastructure énergétique en Afrique occidentale, Abdoulaye Bio Tchané l’inaugure joyeusement

Photo : Les autorités en famille, à Abomey-Calavi, ce mardi 17 mai


Transférer de compétences dans le secteur de l’énergie, c’est bien possible. Mais pour le faire, il faut inévitablement une plateforme pédagogique. Dans la vision commune de former des hommes et des femmes capables de mieux tenir les engagements du programme de développement socioéconomique du Bénin et du Togo, les hautes autorités de ces deux pays se sont accordées leurs violons. Il faut dire que grâce à la Rupture et au Nouveau Départ, un de ces derniers est en avantage, à savoir le Bénin qui s’assure du transfert de compétences dans le secteur de l’énergie. C’est ce qui explique le côté de l’événement qui a eu lieu, ce mardi 17 mai. En effet, dans le département de l’Atlantique, au Sud du Bénin, plus précisément dans la commune d’Abomey-Calavi, le ministre d’État béninois, chargé du Développement et de la Coordination des Actions Gouvernementales, Abdoulaye Bio Tchané a procédé, sous l’œil lumineux de son collègue de l’Énergie, Dona Jean-Claude Houssou, à l’inauguration de la Plateforme pédagogique de formation réseaux transport et distribution.

Plateforme pédagogique, une réalité… PAG

La cérémonie consacrée pour la circonstance s’est déroulée au Centre de Formation Professionnelle et de Perfectionnement (CFPP) de la Communauté Électrique du Bénin (CEB). Elle a connu la présence des autorités et cadres béninois ainsi que les acteurs du secteur de l’énergie du Bénin et du Togo, à l’image du Directeur de la CEB, Karimou Chabi Sika. Il faut souligner que le lieu n’est pas choisi au hasard. C’est le CFPP/CEB qui abrite désormais l’infrastructure énergétique dont l’inauguration a obligé le déplacement de ceux qui ont connaissance de sa naissance. Notons que la Plateforme pédagogique de formation réseaux transport et distribution est une réalité à travers une grande et ambitieuse réforme dans le secteur de l’énergie porté par le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) du président Patrice Talon et concrétisé par le dynamisme compétant de l’expérience internationale du digne fils de la capitale béninoise, Porto-Novo.

PADSBEE, bien-être national et international 

Dona Jean-Claude Houssou a fait du Projet d’Accès Durable et Sécurisé du Bénin à l’Énergie Électrique (PADSBEE) une histoire du bien-être national jusqu’au-delà des frontières de notre pays. Ce qui a valu à ce Projet, un appui sans faille de Vinci Énergies au sens exclusif à des fins pédagogiques. Caractéristiquement, il s’agit d’une ligne très haute tension de 161 Kv composée de trois portées et d’une travée transformateur composée de disjoncteurs, sectionneurs, réducteurs de mesure, parafoudre et d’un transformateur de puissance de récupération. Elle sera reliée à un système de contrôle-commande complet installé dans une salle de relais avec pour objectif de commander les équipements électriques à distance et d’assurer la formation sur le contrôle-commande numérique de poste.

« Cette plateforme renforce le plateau technique de formation et permettra au Centre de formation de la CEB d’enrichir son catalogue, afin de former des hommes et des femmes capables de mieux tenir les engagements du programme de développement socio-économique des deux États (le Bénin et le Togo NDRL). »

Dona Jean-Claude Houssou

Le ministre de l’Énergie n’a pas caché sa priorité, qui n’est rien d’autre que le développement socio-économique, derrière la réalisation de cette infrastructure qui vient en renfort à un autre. « Cette plateforme renforce le plateau technique de formation et permettra au Centre de formation de la CEB d’enrichir son catalogue, afin de former des hommes et des femmes capables de mieux tenir les engagements du programme de développement socio-économique des deux Etats (le Bénin et le Togo NDRL). », a relevé Dona Jean-Claude Houssou,  indiquant qu’il s’agit d’un nouvel outil de formation qui offre plus que jamais la possibilité à la CEB de se positionner comme centre de référence sous-régional. « Cette infrastructure est la première du genre dans toute l’Afrique occidentale. Cela montre le niveau de détermination et d’engagement de nos deux pays et particulièrement pour le programme PADSBEE du gouvernement béninois. », a affirmé le champion en titre de la discipline Énergie au Bénin depuis 1960.

« Il ne suffit pas de mettre en œuvre des projets. Il faut également avoir les bras et les cerveaux capables d’accompagner les changements que ces projets sont en passe d’apporter… »

Dona Jean-Claude Houssou

Pour l’un des personnages historiques de l’énergie européen, l’ancien sociétaire de l’Électricité De France (EDF), durant plus de trois décennies, mais qui fait des merveilles depuis avril 2016 dans son pays, le Bénin, grâce au courage et à l’audace du président Patrice Talon, une chose est d’élaborer les projets et une autre est la capacité de leur suivi. « Il ne suffit pas de mettre en œuvre des projets. Il faut également avoir les bras et les cerveaux capables d’accompagner les changements que ces projets sont en passe d’apporter… », mentionne Dona Jean-Claude Houssou. Et le Directeur de Vinci Énergies pointe les cerveaux mentionnés par le patron du Ministère de l’Énergie (ME). « Les Hommes constituent la plus grande richesse. », a souligné Jean Philippe Gadenne, avant de signaler deux observations. « Cette plateforme de formation [grandeur nature] construite au sein de la CEB, sera portée par de nouveaux modules de formation afin de diversifier et de renforcer l’offre de formation du CFPP. », a fait noter le Directeur de Vinci Énergies. 

« Elle (plateforme pédagogique NDRL) a pour objectif de former des opérateurs des secteurs d’énergie en s’appuyant sur l’expertise de l’Académie de Vinci Énergies, (…) »

Jean Philippe Gadenne

La sécurité des richesses tient à cœur au partenaire privilégié du Projet d’Accès Durable et Sécurisé du Bénin à l’Énergie Électronique (PADSBEE). « Elle (plateforme pédagogique NDRL) a pour objectif de former des opérateurs des secteurs d’énergie en s’appuyant sur l’expertise de l’Académie de Vinci Énergies, et de développer un contenu local en formant des cadres capables de réaliser, maintenir et exploiter les infrastructures d’énergie au Bénin ; parce que nous exerçons un métier dangereux, chaque salarié qui vient travailler doit rentrer chez lui en sécurité. », affirme Jean Philippe Gadenne. Le français sera appuyé par le ministre béninois de l’Énergie. « Ce contenu local implique la prise en compte de l’environnement dans lequel s’inscrivent les projets, du développement des compétences, du volet social, de la sécurité des biens et des personnes. », a ajouté Dona Jean-Claude Houssou.

« Les formations techniques qui seront assurées désormais, surtout sur cette plateforme, intégreront ce volet sécurité notamment les habilitations nécessaires pour nos électriciens, (…) »

Dona Jean-Claude Houssou

Au regard des cas d’accidents enregistrés ces trois dernières années, l’autorité gouvernementale est d’ores et déjà convaincu que la réalisation de la Plateforme pédagogique de formation réseaux transport et distribution marque une nouvelle ère pour la sécurité souhaitée pour le personnel travaillant sur les réseaux électriques au Bénin comme au Togo. « Les formations techniques qui seront assurées désormais, surtout sur cette plateforme, intégreront ce volet sécurité notamment les habilitations nécessaires pour nos électriciens, l’accompagnement du personnel pour une culture de prévention des risques quotidiens et l’élaboration des règles générales de la sécurité. », a soutenu Dona Jean-Claude Houssou, très ambitieux comme le chef du gouvernement dans lequel il est l’un des ministres poids lourds. « Notre ambition est que désormais, tout grand projet d’infrastructure soit un tremplin pour la formation et le transfert des compétences. », a partagé la confiance de Patrice Talon en Énergie.

« Le Bénin abrite l’essentiel de la construction énergétique au sein de la CEDEAO. »

Abdoulaye Bio Tchané

C’était devant le bras droit du locataire du Palais de La Marina, à Cotonou, la capitale économique du Bénin, qui avait le dernier mot des différents discours pour officiellement archiver le moment fort de la cérémonie d’inauguration. Le ministre d’État béninois, chargé du Développement, de la Coordination des Actions Gouvernementales a d’entrée exprimé toutes ses félicitations à l’égard de la CEB qui accueille désormais sur ses installations, un des grands centres de l’Afrique de l’Ouest dans le secteur de l’énergie. « Le Bénin abrite l’essentiel de la construction énergétique au sein de la CEDEAO. », a déclaré Abdoulaye Bio Tchané, partageant sa joie. « C’est bien que nous ayons un centre de formation exemplaire. », exulte-t-il.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.