Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Finale Champions League Africaine 2021-2022 : Le Wydad détrône le club du siècle Al Ahly (2-0)

Photo : Le Wydad Athletic Club de Casablanca (WAC) célébrant son titre, à Casablanca, ce lundi 30 mai


Trois jours après la finale de la Champions League européenne avec le sacre du Real Madrid pour la quatorzième fois, et ce, face à Liverpool, au Stade de France, à Paris, la Champions League africaine a également connu sa fin. Une finale qui avait au bout des pieds, une histoire de suprématie au trône du plus grand championnat africain. En effet, elle était une explication entre le Wydad Athletic Club de Casablanca (WAC) qui a deux titres de champion à son actif et Al Ahly du Caire qui domine la compétition avec dix trophées. Le match qui avait été annoncé comme une revanche ou une confirmation, a tenu toutes ses promesses au stade Mohammed V avec la présence des dirigeants du football mondial et africain à l’image du président de la Fédération International du Football Associations (FIFA), Gianni Infantino, et son homologue de la Confédération Africaine de Football (CAF), le sud-africain Patrice Potsepe. Il n’y a pas eu de troisième sacre consécutif, mais il y a eu de troisième sacre.

La possession maintenue

Devant eux et devant le douzième homme marocain avec la présence de l’attaquant du FC Barcelone, Ousmane Dembélé, le WAC ouvre le score, un quart d’heure après le coup d’envoi. Une réalisation de Zouheir El Moutaraji à la 15′ sur une frappe somptueuse qui n’a laissé aucune chance au gardien égyptien. Le but va mettre les marocains en confiance qui prennent la domination de la première période (68%) à la pause. Trois minutes après le retour des vestiaires, le même buteur s’offre un doublé à l’aide d’une erreur défensive d’Al Ahly. Zouheir El Moutaraji noie les espoirs du double tenant du titre de revenir au score et de tenter le triplé. Les hommes de l’ancien international tunisien, Walid Regragui, ont maintenu la possession (64%) et l’avantage (2-0) devant ceux de Pitso Mosimane jusqu’au coup de sifflet final à la grande joie du royaume chérifien avec le premier message de félicitations du Roi Mohammed VI sur Twitter.

Rappelons qu’il y a cinq ans, Al Ahly avait battu en finale le Wydad, au Maroc. La revanche a donc été obtenue ce soir avec un troisième titre au palmarès pour le Wydad après 1992 et 2017.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.