Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

J2-Qualifications CAN 2023 : Est-ce du football ? Le Nigeria corrige le Sao Tomé-et-Principe 10 buts à zéro

Photo : L’attaquant nigérian, Victor Osimhen, dans ses œuvres de large victoire, à Agadir, ce lundi 13 juin


Au regard du nombre de buts marqués, on peut bien dire que tous les joueurs de champ ont marqué. La deuxième journée des qualifications à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Côte d’Ivoire 2023, l’année prochaine, a pris fin ce jour, sur toutes les pelouses africaines. Ce lundi 13 juin, le Nigeria a fait une démonstration de force devant le Sao Tomé-et-Principe pour le compte du groupe A. Le match s’est joué à Agadir, au Maroc, où le Sao Tomé-et-Principe recevait le Nigeria. Au coup d’envoi de la rencontre, les Super Eagles ont rapidement mis les pâtes sur le ballon et se sont illustrés avec les grands joueurs à l’image de l’attaquant du Napoli, club de la Seria A italienne. Nos voisins du grand et géant de l’Est ont plus que dominé, atomisé, ils ont simplement infligé une correction avec des buts de Victor Osimhen, de nantais Moses Simon, passeur décisif du but de l’ancien lillois (Ligue 1 française) et de lorientais Terem Moffi. Leur réalisation respectivement à la 9′, 28′ et 43′ ont permis au Nigeria de mener 3 buts à zéro au bout des 45 premières minutes du match. 

Mettre à genoux

Les champions d’Afrique 2017 sont revenus des vestiaires avec les mêmes intentions de mettre à genoux l’équipe locale. À l’entame de la deuxième période, les Super Eagles sont restés dans la continuité de la domination du match. L’intenable Victor Osimhen actualise son compteur de but dans la sélection nationale en faisant un quadruplé. L’attaquant napolitain a, en effet, au cours de la deuxième mi-temps, marqué 3 buts précisément à la 48′, 65′ et 84′. Il faut dire qu’après son deuxième but, son coéquipier Oghenekaro Etebo marque le cinquième but pour le Nigeria à la 55′, pendant que le septième but portait la réalisation d’Ademola Lookman qui ouvre son compteur de but à la 63′, sous les couleurs Green-White-Green, ce lundi. Sa réalisation est intervenue trois minutes après le sixième but de cette après-midi marqué par Moffi qui réalise son doublé à la 60′. La démonstration des stars nigérianes sera clôturée par le chef-d’œuvre d’Emmanuel Dennis en toute fin du match dans le temps additionnel à la 90’+2 qui enfonce le dixième clou de la crucifixion de Sao Tomé-et-Principe. Au coup de sifflet final, le Nigeria quitte le Maroc avec une ardoise de 10 buts au Sao Tomé-et-Principe. Il convient de rappeler que le Nigeria avait battu, lors de la première journée, la Sierra-Leone (2-1), prenant ainsi la tête de ce groupe où se trouve également la Guinée-Bissau. À noter que c’est le score le plus large de l’histoire du football nigérian.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.