Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Ministère de l’Économie : Romuald Wadagni annonce les modalités de paiement des rappels sur salaire aux agents de l’État en activité

Photo : Le ministre d’État, charge de l’Économie et des Finances, Romuald Wadagni


C’est à travers un communiqué du Ministère de l’Économie et des Finances (MEF) que les fonctionnaires d’État béninois sont appelés à prendre connaissance des modalités de paiement des rappels sur salaire. Cette annonce s’adresse aux agents de l’État en activité. C’est le principal message que porte le document administratif dont une copie est parvenue à la rédaction differenceinfobenin.com et celle du journal quotidien « Différence Info » du Groupe de presse « DIFFÉRENCE ». Inutile de relever que depuis le mercredi 6 avril 2016, la gouvernance du président Patrice Talon accrochée à la Rupture et au Nouveau Départ, abat un travail inégalable au sens de l’apurement des rappels sur salaire des Agents Permanents de l’État (APE). « Au 31 décembre 2021, les mesures spécifiques prises ont permis d’apurer une somme de 88.442.530.831 FCFA de stock d’arriérés salariaux constitués suite au retard observé dans le processus de traitement des glissements catégoriels ainsi que des primes et indemnités. », rappelle le MEF que dirige de mains de compétences, Romuald Wadagni, en sa qualité du ministre d’État en charge de l’Économie et des Finances.

« Ces rappels sont essentiellement constitués des moins perçus consécutifs au décalage entre les dates d’effet et celles d’entrée en jouissance des actes de carrières des bénéficiaires. »

MEF

Il faut dire qu’avec l’accélération des réformes de dématérialisation dans la gestion des carrières des agents publics, le flux de rappels reçus chaque mois ne cesse de s’accroître. « Ces rappels sont essentiellement constitués des moins-perçus consécutifs au décalage entre les dates d’effet et celles d’entrée en jouissance des actes de carrières des bénéficiaires. », explique le MEF. « Le Trésor public s’emploie à les apurer progressivement lors des paiements de salaires mensuels. », ajout-il. Faut-il encore rappeler qu’avec le jeune argentier national qui concrétise la vision économique de l’homme des réformes, Patrice Talon, est très attaché au respect des normes. La rigueur de Romuald Wadagni n’est pas loin de celle du président de la République : si seulement le quadragénaire pouvait accepter succéder à son chef en 2026… . En effet, il faut noter que le Ministère de l’Économie et des Finances tient à rappeler les règles actuelles de gestions pour le paiement des rappels sur salaire des agents de l’État. Elles sont de deux ordres :

  1. la libération progressive du stock de rappels en attente, suivant le principe « First In – First Out (FIFO) »
  2. le paiement de l’intégralité du rappel au moment du constat du changement du salaire pour les actes liquidés ç compter d’avril 2022.

« Les services du ministère veillent au respect rigoureux de ces règles et invitent les usagers à dénoncer d’éventuelles pratiques non-orthodoxes. »

MEF

À en croire le MEF, ces règles de gestions mettent fin à toutes les formes d’intervention pour le paiement des rappels sur salaire, aux réseaux de trafic d’influence, chantage, de rançonnement et autres qu’il pourrait y avoir. Le ministre d’État, charge de l’Économie et des Finances ainsi que ses collaborateurs, invitent les APE béninois à compter sur leur détermination à décourager avec la dernière rigueur toute forme de pratique hors-normes. « Les services du ministère veillent au respect rigoureux de ces règles et invitent les usagers à dénoncer d’éventuelles pratiques non-orthodoxes. », renseigne le communiqué qui a été fait à Cotonou, la capitale économique du Bénin, le mercredi 15 juin.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.