Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Final Euro féminin 2021 : Wembley, 56 ans après, l’Angleterre remporte son 1er trophée continental face à l’Allemagne

Photo : L’Angleterre championne d’Europe


Avec une défense égale, l’Angleterre et l’Allemagne, qui ont respectivement encaissé un seul but face au Portugal et la France, était l’affiche de la finale de l’Euro féminin de football qui avait démarré le mercredi 6 juillet. Le pays hôte était à la première finale de son Euro dans l’histoire de son football féminin face à une équipe très permanente à cette étape de la compétition de l’UEFA. Ce dimanche 31 juillet, il était également question d’une bataille royale entre l’anglaise Beth Mead et l’allemande Alexandra Popp qui luttent pour le trône de la meilleure buteuse du tournoi avec six réalisations chacune avant le coup d’envoi. Malheureusement, celle qui a marqué à chaque match et qui à elle seule a notamment fait sortir les Bleues de Corinne Diacre en demi-finale grâce à un doublé, n’était pas alignée pour une blessure à l’échauffement.

Moins de 90.000 spectateurs

Dans un stade de Wembley, à Londres, un peu moins de 90.000 spectateurs y compris le prince William, le fils aîné du prince Charles, représentant sa grand-mère, la reine Élisabeth 2, pour remettre le trophée à la championne, étaient acquis à la cause du Royaume-Uni. Les Lionnes avaient été emmenées par Sarina Wiegman, championne en titre avec les Pays-Bas. Ce soir, elle a réédité l’exploit face à la Mannschaft huit fois championne d’Europe, une fois la Coupe du Monde et une fois championne olympique. Dans un jeu de domination de la défense et de l’attaque, les anglaises et les allemandes se sont neutralisées au terme de la première période. L’ouverture à la succession des néerlandaises a été très disputée au cours de la deuxième période. Les duels sont très tendus jusqu’à une blessure de Mead qui sort du jeu et qui restera sur le même nombre de buts que sa rivale Popp.

Une première affluence 

Juste après la sortie de la meilleure buteuse, les anglaises ouvrent le score par une finition d’un super piqué par Ella Ann Toone au dessus de Merle Frohms à la 62’. L’attaquante de Manchester United fait chavirer Wembley, rapprochant son pays d’un premier sacre continental. Devant exactement 87.192 personnes à Wembley, une première affluence pour un match de football tout sexe confondu, les allemandes vont égaliser à la 79’. Lina Maria Magull crucifie les Lionnes après une récupération très basse des Mannschafts. Celle qui a pris le relais de Popp, plein axe, est servie magnifiquement sur un centre venu de la droite à ras de terre de Wolfsburg Wassmuth. Angleterre 1, Allemagne 1, optant ainsi pour les prolongations. Les deux formations n’ont pas pu faire la différence au cours des quinze premières minutes des prolongations. À moins de dix minutes de la fin des prolongations, un tremblement de bonheur touche Wembley. Chloe Maggie Kelly donne l’avantage aux anglaises à l’issue d’une action brouillonne et inscrit le deuxième but à la 110′ pour l’Angleterre. Il convient de noter que cette victoire intervient 56 ans après celle des garçons à Wembley face aux allemands.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.