Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Mondial-2022 : L’Argentine fantastiquement renversée et mise à génou par l’incroyable Arabie Saoudite (1-2)

Photo : Le capitaine saoudien Saleh Al-Shehri, célébrant son but, à Lusail Stadium, ce mardi 22 novembre


Pour leur entrée en lice dans le Mondial FIFA 2022 au Qatar, les partenaires de Lionel Messi ont cédé face à d’étonnants Saoudiens entraînés par Hervé Renard et qui ont réussi un exploit monumental. Sensation au Qatar. Ce mardi 22 novembre, l’équipe d’Arabie Saoudite de football a réussi le plus grand exploit de son Histoire, venant à bout (1-2) de l’Argentine de Lionel Messi pour son premier match dans la compétition, sur la pelouse du Lusail Stadium, dans une ville créée uniquement pour accueillir la grande messe du football. Et c’est peu dire que l’exploit est retentissant pour les hommes du français Hervé Renard : depuis une défaite en finale de la Copa América 2019 et 35 rencontres disputées, l’Albiceleste n’avait plus perdu le moindre match. De quoi en faire l’un des principaux favoris du tournoi qatari.

Une dynamique que l’on a rapidement retrouvée ce mardi, les argentins entrants pieds au plancher dans la rencontre et ouvrant rapidement le score grâce à un penalty de Lionel Messi à la 10′, son septième but en Coupe du monde. Mais la suite de la première période a vite mal tourné, les argentins se voyant refuser pas moins de trois buts pour hors-jeu et multipliant les offensives manquées. Une succession de coups du sort dont ont su tirer profit les Faucons verts, qui sont parvenus à marquer deux buts très rapides en début de seconde période, par Saleh Khalid Javier Al-Shehri d’abord à la 49′, puis surtout une frappe magnifique de Salem Mohammed Al-Dawsari à la 53′ pour prendre l’avantage au score. La suite a ressemblé à une longue opposition entre l’attaque argentine et la défense saoudienne, cette dernière parvenant à résister jusqu’au bout des huit minutes de temps additionnel. Tout simplement historique. 

« Après cette victoire, il est interdit de ne pas se qualifier. »

Saleh Al-Shehri

Avec cette première victoire, le technicien français n’est plus lourd. « Je me sens léger. », a simplement déclaré Hervé Renard au sortir de l’exploit des siens. « Félicitations à ces fantastiques joueurs, je les félicite toujours et cela fait trois ans que je le fais. », a ajouté l’ancien sélectionneur de la Zambie (championne d’Afrique) et du Maroc notamment, vantant des « astres qui se sont alignés » pour les saoudiens. « C’est le football, c’est comme ça, parfois, il y a de la folie dans le monde footballistique. », partage le français à la chemise blanche. Une chose est sûre : ses troupes ont désormais le moral gonflé à bloc pour la suite du tournoi. « Après cette victoire, il est interdit de ne pas se qualifier. », a notamment lancé à la presse le premier buteur saoudien Saleh Al-Shehri après la rencontre.

Objectif, huitième

« Si une personne travaille pour atteindre son objectif, rien ne peut l’arrêter. Nous aspirons aux huitièmes de finale, et c’est la première étape. », ajoute le buteur saoudien. De leur côté, les Albicelestes tenteront de faire oublier cette humiliation lors des deux « finales » qu’il leur reste à disputer, pour reprendre les mots de l’attaquant Lautaro Martinez. Un joueur qui a admis que la défaite faisait « très mal » et que lui et ses coéquipiers avaient commis des erreurs rédhibitoires pour obtenir un meilleur résultat. « C’est une défaite qui fait mal, mais nous devons continuer à avoir confiance en nous-mêmes », a corroboré Lionel Messi auprès de la presse argentine, assurant que son groupe ne « lâcherait » pas. Pour leurs deux prochains matches, saoudiens et argentins rencontreront d’abord respectivement la Pologne et le Mexique, samedi 26 novembre prochain, avant d’échanger ces adversaires le mercredi 30 novembre.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Mission News Theme by Compete Themes.