Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

France : Dès ce dimanche 1er octobre, la baguette de pain n’aura plus tout à fait le même goût désormais, suite à une recommandation de l’OMS

Seuls les plus fins habitués remarqueront la différence. La recette des baguettes françaises doit être légèrement modifiée à compter de ce dimanche 1er octobre, pour des raisons de santé. La Confédération nationale de la boulangerie et de la pâtisserie française a ainsi annoncé réduire la quantité de sel présente dans les baguettes, conformément à l’accord passé avec ministère français de l’Agriculture en 2022. Il ne faudra désormais pas plus d’1,4 g de sel pour 100 g de pain « courant ou traditionnel » et 1,3 g pour « les pains spéciaux ». Ce n’est pas la première fois que la filière revoit ses recettes, cela fait en réalité partie d’une stratégie pour réduire de 10% la teneur en sel des pains d’ici 2026. Ainsi, en 2022 les boulangers s’étaient déjà engagés à ne pas utiliser plus de 1,5 gr de sel pour 100 gr de pain, contre en moyenne 1,7 g mesuré en 2015, selon le Ministère de l’Agriculture.

Un changement pour des raisons de santé

Si ces quelques centigrammes de sel peuvent paraître anecdotiques, ils représentent en réalité un véritable enjeu de santé publique car le pain représente 20% de l’apport en sel quotidien des français. Or, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), consommer moins de 5 grammes par jour chez l’adulte contribue à faire baisser la tension artérielle et le risque de maladie cardiovasculaire, d’accident vasculaire cérébral (AVC) et d’infarctus du myocarde. Pour les enfants, cette recommandation est encore plus faible : 2 grammes de sel par jour. Les artisans vont devoir compenser ce manque de sel pour garder des recettes toujours aussi savoureuses. « Des solutions alternatives telles des levains actifs en complément de la levure ainsi que des extraits de levure existent pour compenser la réduction de sel. », assure la confédération nationale de la boulangerie et de la pâtisserie française.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire