Press "Enter" to skip to content

Législatives de 2019 : la Cour Djogbénou veut écarter certains partis politiques

Suite à deux recours en inconstitutionnalité du décret relatif à la convocation du corps électoral, la Cour constitutionnelle béninoise a rendu ce vendredi 1er février 2019 une décision relative aux élections législatives du 28 avril prochain au Bénin. Selon les information dans la cour de la haute juridiction, certains partis politiques constitués, pourraient être écartés de la course au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo dès la fin de ce mois. Cette décision concernera notamment les partis politiques qui ne vont pas se conformer aux nouvelles dispositions de la charte des partis politiques en vigueur dans le pays avant la fin du mois de février.

En effet, saisie de deux requêtes en inconstitutionnalité du décret n°2019-012 du 9 janvier 2019 portant convocation du corps électoral pour l’élection des députés à l’Assemblée nationale, 8ème législature, la Cour constitutionnelle béninoise a rendue sa décision ce vendredi 1er février 2019. Il s’agit de la décision EL 19-001 en date du 1er février 2019. D’après une information recueillie auprès de la cellule de communication de la haute juridiction, il y ressort que les membres de l’institution présidée par le plus jeune des présidents ayant pris par à sa tête, Me Joseph Djogbénou, au terme d’une audience spéciale ce vendredi 1er février 2019 au siège de l’institution à Cotonou, ont estimé que les partis politiques non à jour au 28 février 2019, ne pourront pas participer aux élections législatives du 28 avril 2019.

[sg_popup id= »2598″ event= »inherit »]Lire l’intégralité de la décision EL 19-001 du 1er février 2019 de Cour Constitutionnelle béninoise[/sg_popup]

L’évolution de cette situation sera à suivre avec attention.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.