Press "Enter" to skip to content

Littoral – Manifestations publiques : le préfet Codjia interdit une marche de l’opposition béninoise à Cotonou

Juste quelques heures après sa prise de fonction à la tête de la préfecture de Cotonou, le Préfet du Littoral applique déjà les textes. En effet, le Préfet intérimaire du département du Littoral après le limogeage de Modeste Toboula, actuellement détenu dans la prison civile internationale d’Akpro-Missérété pour une affaire dite domaniale, vient de faire parler de lui en interdisant une marche de l’opposition béninoise prévue pour lundi 25 février 2019 dans les rues de Cotonou.

Le nouveau Préfet du département du Littoral, Jean-Claude Codjia, n’est pas resté sans raison. L’autorité préfectorale évoque notamment le « non respect du délais requis pour le régime déclaratif des manifestations publiques par les organisateurs. » L’opposition béninoise a pris acte de la décision préfectorale, puis reporte sa marche au mardi 26 février. L’objectif de la marche de l’opposition béninoise était de « protester contre la non délivrance du certificat de conformité avec la nouvelle charte des partis politiques, pièce maîtresse dans la constitution des dossiers de candidature aux élections législatives d’avril 2019. »

Interdire cette marche pour la raison évoquée ci-dessus, exprime toute la volonté et la détermination du Préfet Jean-Claude Codjia à respecter les textes de la République.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.