Deuil : l’artiste musicien béninois Stan Tohon est mort

Mardi 26 février 2019, le Bénin s’est encore réveillé dans la politique. Rejet, non rejet, au ministère de l’intérieur du dossier d’obtention du certificat de conformité à la charte des partis politiques au Bénin par certains partis politiques qui veulent compétir pour les élections législatives du 28 avril 2019. C’était l’actualité qui défrayait la chronique au Bénin. Mais ce mardi 26 février, la mort n’a pas rejeté le dossier d’un artiste, un grand artiste musicien béninois. Stan Tohon, le désormais feu Stan Tohon, a vu son dossier conforme pour rejoindre le père Céleste.

Le ciel s’est ainsi assombri ce mardi 26 février 2019 sur la tête non seulement des fans de l’artiste mais des béninois du pays et de la diaspora. Stan Tohon, artiste musicien, le concepteur du « Tchink System » (un rythme tradimoderne), était hospitalisé en France pour le traitement du diabète et des maux pulmonaires. Connu du peuple musical béninois sous le nom de « Papy grandé », Roger Stanislas Tohon à l’état civil, est un musicien, chanteur, auteur, compositeur. Il a été mis en valeur à travers le rythme traditionnel  »Tchinkoumé », qu’il a, avec du savoir-faire, modernisé et baptisé  »Tchink System ».

Le peuple musical béninois lui doit le « Fine tchink music festival », un festival que l’artiste a créé et dénommé ainsi. Ce festival était à sa quatrième (4ème) édition en 2018, en décembre plus précisément dans l’arrondissement de Hêvié, dans la Commune d’Abomey-Calavi. C’est lors de ce festival, que le feu Stan Tohon a présenté au public musical, son dauphin. Il s’agit de l’artiste Prince Guédéssi, à l’état civil, Christian Adahè. Ce désormais fils spirituel du créateur de Tchink Systèm, est natif d’Abomey, plus précisément du quartier Adandokpodji.

Feu Stan Tohon a, à son compteur, trente (30) ans de carrière musicale et vingt sept (27) albums à son discothèque. Son dernier album est sorti en 2004. « Non à la violence » était son nom. Composé de plus de sept (07) titres, l’artiste dénonçait à travers cet album, les violences non seulement dans son pays, le Bénin mais et surtout en Afrique. Un artiste ne meurt pas. Dors en paix Roger Stanislas Tohon!

Toute la direction du Groupe de presse Différence et tout son personnel, présentent à la famille artistique et musicale béninoise, au peuple béninois et à la famille, amis et proches de l’illustre disparu, toute leurs compassions.

1 commentaire sur “Deuil : l’artiste musicien béninois Stan Tohon est mort

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au fil d'information