Insécurité grandissante à Parakou : le DDPR-Borgou et les commissaires du 3ème arrondissement et central limogés

Le braquage perpétré ce mercredi 13 mars 2019 dans la ville carrefour du nord-Bénin qui a fait un bilan macabre d’un mort et des blessés graves, a coûté cher au poste de plusieurs hauts responsables de la Police Républicaine dans le département du Borgou et à Parakou. Ils viennent d’être relevés de leurs fonctions.

Ils, ce sont le Directeur Départemental de la Police Républicaine du Borgou (DDPR-B), le Commissaire central de Parakou et enfin le commissaire du 3ème arrondissement de la ville. Ces derniers ne sont pas seulement démis de leurs fonctions. Ils sont également mis à disposition des sanctions disciplinaires.

Pour rappel, le braquage à l’origine de leur limogeage a eu lieu dans l’après-midi du mercredi à la sortie Nord de Parakou, au bord de la RNIE2. C’est un tronçon qui relie Parakou à Malanville et qui se situe dans le 3eme arrondissement de la ville, au quartier Ganougourou. Le braquage a été menée par trois (03) hommes armés dont un cagoulé sur une moto sans immatriculation. Ces divorcés de la société ont tiré à bout portant sur un opérateur économique, le sieur Soiaiboi Sako, alors que ce dernier venait de faire un retrait dans une banque de la cité des Koburu. Ils ont réussi à emporter plusieurs millions de francs CFA. Dans la suite de leur forfait, les braqueurs ont aussi tiré sur d’autres usagers de cette banque dont un enfant et un motocycliste en circulation. Selon les informations qui nous sont parvenues de la Police Républicaine, les hors-la-loi seraient les auteurs de l’opération perpétrée la nuit du mardi 11 mars, où ils avaient alors réussi à emporter une somme de 250.000 francs CFA volé à un conducteur de camion au quartier Guéma.

Une enquête est d’ailleurs déjà ouverte. Vivement que cela fasse une lumière sur ce macabre braquage.

1 thought on “Insécurité grandissante à Parakou : le DDPR-Borgou et les commissaires du 3ème arrondissement et central limogés

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au fil d'information