Press "Enter" to skip to content

Assemblée nationale : examen des propositions de loi pour des élections inclusives de 2019, priorité des priorités

La quatrième session extraordinaire de l’année 2019, s’ouvre ce lundi 18 mars 2019 au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo. Le président de l’Assemblée nationale béninoise, Me Adrien Houngbédji, en conviant les députés à prendre part à l’ouverture de la quatrième session extraordinaire, a su inscrire à l’ordre du jour et en premier, un point dont l’importance se mesure aux démarches entreprises depuis quelques jours par l’institution dont il est en charge, pour sortir le pays de la crise préélectorale qu’il traverse.

C’est l’explication qu’on peut faire de l’inscription à l’ordre du jour et en premier, l’examen des propositions de loi pour des élections inclusives de 2019. En respectant les dispositions parlementaires, la Commission des loi sera chargée d’étudier le fond des propositions qui lui seront confiées. Mais à une seule condition parlementaire bien sûr : que le quorum soit atteint. Par contre, si le quorum n’arrivait pas à être atteint, le président de l’Assemblée va renvoyer les travaux à jeudi prochain.

En dehors de ce point priorité des priorités, d’autres points importants dans le développement du Bénin, sont également prévus à l’ordre du jour de la quatrième session extraordinaire qui s’ouvre ce lundi au parlement à Porto-Novo. Il s’agit de trois (03) gros points, dont il faut noter :

  • l’examen du projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt de Africa Growing Together Fund (AGTF) signé à Cotonou, le 18 janvier 2019, entre la République du Bénin et la Banque Africaine de Développement (BAD), dans le cadre du financement partiel du projet d’aménagement et de bitumage de la route Djougou-Péhunco-Kérou-Banikoara, long de 209,68 Km ;
  • l’examen du projet de loi portant autorisation de ratification de la convention de crédit signée, le 10 décembre 2018, entre la République du Bénin et l’Agence Française de Développement (AFD), dans le cadre du financement partiel du projet de Restructuration et d’Extension du Système de Répartition et de Distribution (PRESREDI) de la Société Béninoise d’Energie Electrique (SBEE) et enfin ;
  • l’examen du projet de loi portant autorisation de ratification du contrat de financement signé par échange de lettres, le 18 décembre 2018 à Cotonou et le 19 décembre 2018 à Luxembourg, entre la République du Bénin et la Banque Européenne d’Investissement (BEI), dans le cadre du financement du projet de Drainage eaux pluviales à Cotonou.

Vu l’importance du premier inscrit à l’ordre du jour de cette quatrième session extraordinaire des parlementaires béninois, c’est la plénière de tout un espoir du peuple.

One Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.