Célébration de la qualification du Bénin à la CAN Egypte 2019 : la Première dame Claudine Talon, présente le chef de l’État comme un « Monument »

Le dimanche 24 mars 2019 est une date dans l’histoire footballistique du Bénin. En effet, les Écureuils du Bénin se sont qualifiés brillamment à leur quatrième Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football. Ils l’ont fait en battant les Éperviers du Togo (2-1) dans le groupe D des éliminatoires de la CAN Egypte 2019, ce dimanche 24 mars au stade Général Mathieu Kérékou à Cotonou. Cette qualification à la première CAN à 24 nations, est célébrée au Bénin comme une indépendance. Des supporters aux autorités au plus haut sommet de l’État, à chacun sa manière de célébrer la qualification des Écureuils du Bénin. Le chef de l’État béninois, Patrice Talon, a également célébré la victoire du Bénin sur le Togo. À l’occasion du dîner offert aux Écureuils et à l’encadrement techniques de l’équipe nationale béninoise ainsi qu’aux responsables du sport ce dimanche après la fin du match, par le chef de l’État béninois, Patrice Talon, il y avait naturellement à ses côtés, la Première Dame du Bénin. Aux côtés de son époux arboré du maillot jaune de l’équipe nationale avec un dossard 10, Claudine Talon apparait en tout un message.

Patrice Talon, un monument

En Afrique, notamment à l’Ouest et précisément au Bénin, chaque manière de s’habiller que ça soit le chapeau ou la tenue, et chaque pagne pour confectionner un habit, véhicule un message. Et la Première Dame du Bénin, étant native du département de l’Ouémé, plus précisément d’Avrankou, ne dira pas le contraire. Ce dimanche, Mme Claudine Talon, est apparue en tenue traditionnelle fait d’un pagne dont les motifs sont chargés de message. Mais la première dame béninoise sait très bien ce que véhiculent comme message, les motifs du pagne de sa tenue de dîner.

Car, la Première Dame du Bénin, à défaut de ne pas être en maillot jaune des Écureuils, Claudine Talon, s’est toutefois habillée en jaune pour célébrer la qualification du Bénin. Mais son jaune à elle est bien un message d’anecdote. Le pagne porté par la première dame béninoise véhicule un message inédit. Le motif, pour les connaisseurs, est appelé « Monument ». En portant une tenue à base d’un pagne de ce motif à des occasions exceptionnelles comme celle de la célébration de la qualification des Écureuils du Bénin à une phase finale, la 4ème, de la CAN, les femmes présentent leur époux comme un « Monument » devant la famille et surtout devant les femmes, que ce soit une belle-mère, une tante, une belle-sœur ou encore devant une autre femme qu’elles considèrent comme très rivales.

Ces types de pagne ressortent le goût et mettent en l’occurrence en valeur l’homme qui les offre à une femme, mieux sa femme. Cette dernière, en guise de gratitude, exprime ces valeurs devant les autres femmes qu’elle a un époux non seulement riche, considérable mais bien évidemment attentionné. En Afrique, le pagne est symbolique. Son porteur parle à travers lui. Il révèle également l’obédience politique du porteur et autres ambitions de la personne. En mettant ce pagne du motif « Monument » aux côtés de son époux ce dimanche 24 mars 2019, la Première dame du Bénin, Claudine Talon, a fait passer le message que les avertis béninois ont déjà saisi.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au fil d'information