Press "Enter" to skip to content

Recherche d’un deal à la crise pré-électorale : le chef de l’État Patrice Talon reçoit de nouveau l’ancien chef d’Etat Nicéphore Soglo ce vendredi

Les élections législatives au Bénin, prévues pour le dimanche 28 avril prochain, soit dans un mois, préoccupent au plus haut sommet de l’État et donnent de l’insomnie aux autorités politico-administratives du pays. Car, une crise pré-électorale sans appel secoue la tenue effective de ces élections législatives. Depuis plusieurs semaines, les recherches de solutions se poursuivent. Que ce soit du côté de l’exécutif que celui de législatif et même de l’opposition, c’est la même préoccupation : sortie de crise pré-électorale.

Le chef de l’État béninois, Patrice Talon, s’est personnellement impliqué dans la recherche d’une solution à cette crise. Pour ce faire, le chef du Gouvernement béninois multiplie les rencontres. Dans cette logique, l’actuel chef de l’État du Bénin, Patrice Talon, a rencontré ce vendredi 29 mars au Palais de la Marina à Cotonou l’ancien chef d’Etat Nicéphore Soglo, la deuxième rencontre officielle au cours de ce mois, après celle du 20 mars 2019. Selon une source proche de la Marina, l’objet principal de cette rencontre de trois est de trouver un deal à la crise pré-électorale qui ébranle le Bénin depuis quelques semaines.

Dans le même temps, ce même vendredi, du coté de législatif, à l’Assemblée nationale, les députés béninois se donnent encore une énième rendez-vous pour revisiter toutes les éventualités autour du rapport de la Commission des lois pour une sortie rapide de la même crise pré-électorale. Au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo, les élus béninois vont introduire une nouvelle proposition de loi modificatives signée par la mouvance et l’opposition. Vivement qu’un deal soit trouvé et que le Bénin conserve toujours son modèle démocratique.

One Comment

  1. […] Avril est là. Les béninois sont à présent fixés sur la tenue ou non des élections législatives du dimanche 28 avril 2019 suite au compte rendu du Conseil des Ministres du Gouvernement du Bénin, le mercredi 3 avril dernier. Après les échecs tant législatif que consultatif de la sortie de crise pré-électorale, l’exécutif a sifflé la fin des discussions. Le scrutin législatif prévu pour le dimanche 28 avril 2019 est maintenu à cette date. Quelques minutes après ce respect des textes électoraux, l’ancien chef de l’État béninois, Nicéphore D. Soglo, a fait une déclaration après l’échec de sa deuxième rencontre avec l’actuel chef de l’État, Patrice Talon, au sujet de la crise p…. […]

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.