Press "Enter" to skip to content

Tour d’horizon : ce qu’on peut retenir en ce milieu de semaine – 3 avril 2019

Bénin

  • Les élections législatives sont maintenues, avec une opposition n’ayant pas réussi à se qualifier aux suffrages du peuple, mais qui ne baisse pas les bras afin que le Bénin ne puisse pas rentrer dans la liste des pays où le peuple ne peut choisir de façon inclusive ses représentants.

Afrique

  • Le président Abdelaziz Bouteflika a remis sa démission le 2 avril 2019, la vacance du pouvoir est donc actée en Algérie et le pays se trouve à la croisée des chemins quant à son avenir en tant que peuple souverain face à une armée se positionnant comme gardienne des institutions révolutionnaires et une communauté internationale.
  • Le Président Macky Sall réélu lors de la présidentielle du 24 février dernier avec 58,27% des suffrages dès le premier tour, vient d’être investi pour son second mandat de 5 ans au service de l’émergence pour les sénégalaises et les sénégalais, avec la présence de nombreux chefs d’État du continent, notamment du Nigéria, de la République Démocratique du Congo, du Burkina Faso, du Mali, de Madagascar, de la Côte d’Ivoire, du Togo, du Niger, du Rwanda, de la Mauritanie, du Congo, ou encore de la Guinée.
  • Le peuple rwandais prépare les 25e commémorations du génocide contre les Tutsis du Rwanda, entre regards tournés vers le présent ainsi que le futur d’un pays qui guérit et un passé qui rappelle toujours d’où il vient.
  • Le crash de l’appareil d’Ethopian Airlines, un Boeing 737 Max, n’est pas dû à une erreur de pilotage, d’après un rapport préliminaire que devrait publier les autorités éthiopiennes.
  • La Gambie, à travers son parlement, vient de ratifier l’accord de création de la Zone de libre-échange continentale, ce qui ouvre la voie à la prochaine mise en place de cet espace commercial en Afrique.

Monde

  • La Grande-Bretagne est en pleine confusion, alors la première ministre, Theresa May, tente de sauver ce qu’il peut l’être à quelques jours de l’entrée en vigueur du Brexit, face à des députés ayant renié à plusieurs reprises son projet de sortie de l’Union Européenne (UE) et une UE de moins en moins patiente vis-à-vis de son potentiel futur-ex membre.
  • L’opposant vénézuélien, Juan Gaido, autoproclamé président par intérim en janvier 2019, est déchu de son immunité parlementaire et risque de faire face à des poursuites pénales pour usurpation de fonctions.

One Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.