Press "Enter" to skip to content

Réalités du système électrique et Innovations : le ministre Dona Jean-Claude Houssou initie la semaine de l’énergie électrique, une première au Bénin

Soixante dix sept (77) Communes, douze (12) départements, quatre (04) grandes villes puis le Bénin et un seul objectif dans le développement durable : l’énergie électrique pour tous. Dans ce combat, le ministre béninois en charge de l’énergie, a pris pour point mort, la concrétisation et la pérennisation des œuvres réalisées et à réaliser prévu par le Programme d’Action du Gouvernement (PAG) dans le secteur de l’énergie au Bénin. Pour faire du Bénin, un pays destination énergie, le chef de l’État béninois, Patrice Talon a confié avec obligation de résultat, cette mission à Dona Jean-Claude Houssou. Une mission, un moyen mais aussi une stratégie. Le ministre en a pour faire du système électrique une réalité de l’innovation en cours dans le secteur de l’énergie au Bénin.

Il y a semaine dans semaine

Le ministre de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou, doucement, méthodiquement mais sûrement, démontre au chef du Gouvernement et au peuple béninois combien il est un stratège né. Et pour cause, après avoir initié l’évaluation des performances des responsables en charge des structures centrales et coordonnateurs de projets sous sa tutelle, le ministre Dona Jean-Claude Houssou dans ce mois, crée une semaine en dehors des semaines du mois d’avril. Toujours dans le souci d’atteindre les objectifs à lui fixés par le Gouvernement du Bénin et son chef, le président Patrice Talon, et notamment dans la conviction de satisfaire les partenaires au développement, le ministre de l’énergie, a lancé « La semaine de l’énergie électrique » ce week-end.

En présence des membres de son cabinet, des cadres du ministère de l’énergie, des membres du gouvernement, de la clientèle de la Société Béninoise d’Énergie Électrique (SBEE), des coordonnateurs de projets, des responsables et agents de la SBEE, des associations des consommateurs et principalement des partenaires techniques au développement avec au premier rang, Gabriel Dégbègni, coordonnateur national du MCA-Bénin 2, le ministre Dona Jean-Claude Houssou a fait le lancement officiel de « La semaine de l’énergie électrique » dans quatre villes du Bénin : Cotonou, Porto-Novo, Parakou et Natitingou du 06 au 11 avril.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une vision claire du gouvernement du Bénin dans le secteur de l’énergie

Ce samedi 06 avril, au siège de la Société Béninoise d’Energie Électrique (SBEE) à Cotonou, le premier responsable de cette maison, dira que cette première édition de « La semaine de l’énergie électrique », a pour objectif d’ « assurer l’accès à l’énergie pour tous (…) ». « Les premiers bénéficiaires sont les clients de la SBEE », a déclaré le Dg SBEE, Laurent Tossou dans son mot de bienvenue. « La semaine de l’énergie électrique permettra aux structures sous tutelle du Ministre de l’énergie d’être plus proche de notre chère clientèle pour mieux communiquer et leur faire toucher du doigt les efforts consentis par le Chef de l’État et son gouvernement pour la disponibilité de l’énergie. », a renchérit Laurent Tossou.

L’Initiative « La semaine de l’énergie électrique » du ministre béninois de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou, a permis déjà de connaitre le nouveau directeur de « General Electric Afrique » (GE Africa) pour la zone francophone, important dans la chaîne de valeur et qui d’ores et déjà partage la vision du gouvernement du Bénin dans le secteur de l’énergie. « On est présent sur toute la chaîne de valeur. C’est-à-dire depuis l’extraction de combustible à la production de l’énergie. Mais avec quelles solutions ? (…) On utilise les moteurs d’avion qu’on peut installer en 30 jours pour produire de l’énergie jusqu’à 20MW. De l’énergie renouvelable (aussi, ndlr) bien sûr. », a affirmé le Directeur général GE Africa zone francophone, le béninois Eric Amoussouga, venu de la Côte d’Ivoire où est basée la structure.

Le premier soutient indéfectible du ministre Dona Jean-Claude Houssou dans le gouvernement du Bénin, est inévitablement Serge Ahissou, son collègue en charge de l’industrie et du commerce. Ce samedi, il était encore présent et comment, en Wémèxwé. « L’énergie est un secteur de première importance pour le développement de notre pays. » a mentionné le ministre Serge Ahissou. « De même, l’électrification constitue aujourd’hui un moyen d’accélération de l’industrialisation », a ajouté le ministre béninois de l’industrie et du commerce.

Le principal intéressé du jour dira que « Si nous sommes ici aujourd’hui, c’est la volonté du chef de l’État Patrice Talon. C’est la volonté de sa détermination à transformer structurellement l’économie de notre pays au service de l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens, qui nous rassemble aujourd’hui et nous rassemblera également demain ». Mais que vise le ministre béninois de l’énergie à travers cette initiative de « La semaine de l’énergie électrique »  ?. « J’ai voulu à travers cette initiative, que nous donnions une pause à chacun ou à chacune des parties prenantes et particulièrement la clientèle, les utilisateurs, pour qu’ils prennent, entre guillemets, d’assaut les endroits où s’élaborent ces résultats dont nous faisons la preuve depuis trois ans. En ouvrant le système électrique à tous, en montrant que malgré la complexité d’un système électrique, quelque soit l’endroit du monde où ça se trouve, nous avons fait presque des merveilles en trois ans et ça mérite une ouverture à nos concitoyens pour qu’ils aillent à la rencontre des acteurs de changement et grâce à qui ces changements ont pu être opérés », a répondu le ministre Dona Jean-Claude Houssou.

Le lancement officiel de « La semaine de l’énergie électrique » a pris fin par des visites de terrain dont la centrale de Togba (l’ex-Maria Gléta 2). Mais les portes de la Société Béninoise d’Energie Électrique (SBEE) restent grandement et largement ouvertes durant 5 jours sur l’étendue du territoire national du Bénin.

One Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.