Press "Enter" to skip to content

France : les images impressionnantes mais rassurantes de la cathédrale Notre-Dame de Paris après le terrible incendie

(Photo: Le jour après l’incendie à la cathédrale Notre-Dame – Lionel Bonaventure, Agence France-Presse)

Parti des combles vers 18h50 ce lundi 15 avril, le feu qui a pris la cathédrale Notre-Dame de Paris, s’est rapidement propagé et a embrasé à une grande partie du toit. Sur son passage, il a dévoré la charpente, longue de plus de 100 mètres et baptisée « la forêt ». Ceci « en raison du grand nombre de poutres qu’il a fallu utiliser pour la mettre en place, chaque poutre provenant d’un arbre », a raconté à l’AFP le responsable des guides bénévoles du reste de la cathédrale, symbole de la chrétienté française.

L’autel et sa croix semblent préservés, tandis que la flèche a laissé place à un trou béant dans le toit de la cathédrale. C’est le moins qu’on puisse dire. Le président français, Emmanuel Macron, s’est rendu à deux reprises, sur le parvis de Notre-Dame de Paris, cette même soirée inoubliable de ce lundi 15 avril 2019. Une première fois, le chef de l’État français s’était rendu pour soutenir les pompiers qui luttaient contre les flammes, puis une deuxième pour prononcer quelques mots après avoir constaté les dégâts causés par le terrible incendie qui a ravagé le patrimoine mondial. « Le pire a été évité même si la bataille n’est pas encore totalement gagnée », a laissé entendre Emmanuel Macron. Plus de 400 hommes soldats de feu mobilisés pour une lutte sans merci contre l’ennemi naturel. Et après 6 à 7 heures de combat après, soit un peu avant 23h (heures de Porto-Novo), les sapeurs-pompiers de la capitale française ont annoncé de bonnes nouvelles. Les deux tours de la cathédrale étaient “sauvées”, et sa structure « sauvée et préservée dans sa globalité », selon les soldats de feu de Paris.

Nuitamment, vers 4h au petit matin, même si le feu n’était encore que partiellement éteint, les sapeurs-pompiers de Paris ont finalement annoncé que l’incendie était maîtrisé. Très touché et jusqu’à annuler son allocution de fin du grand débat et surtout sur la crise des gilets jaunes, le chef de l’État français, Emmanuel Macron accompagné des autorités françaises à divers niveaux dont la maire de Paris, s’est rendu à l’intérieur de la cathédrale peu avant minuit. Quelques journalistes français, ont également pu voir l’intérieur de l’édifice.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les photos qu’ils en ont tiré sont à la fois impressionnantes et rassurantes. L’on peut voir que de la fumée embrume toujours les lieux, mais les murs, comme la grande croix, semblent intacts. Certaines photos prises par nos confrères de l’AFP montrent toutefois des braises tomber du toit complètement défiguré par les flammes. Pour la maire de Paris, Anne Hidalgo, en sortant de la cathédrale avec Emmanuel Macron, elle a pu constater qu’ « il y a un grand trou, au niveau du toit, à l’endroit où était la flèche, désormais en miette dans la nef. L’autel et sa croix sont préservés. C’est moins terrible que je le craignais », aurait confié la maire de la capitale française, Anne Hidalgo à la presse. Vu de l’intérieur, à par la voûte du transept fortement endommagée, le reste de la structure est intact, aurait-elle ajouté. « Cette cathédrale, nous la rebâtirons tous ensemble », a lancé le président français.

Il est important de souligner que ce drame n’a enregistré aucune perte en vie humaine mais des dégâts sont énormément considérables pour un monument qui a fêté ses 850 ans cette année. Pour l’heure, ce sont l’émotion et la solidarité internationale qui se lisent sur le visage du monde entier. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour destruction involontaire causé par l’incendie.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.