Press "Enter" to skip to content

Législatives du 28 avril 2019 : la Mission d’Observation Electorale de l’Union Africaine clarifie ses conclusions et surtout « pas de pertes en vies humaines observées »

La Mission d’Observation Electorale de l’Union Africaine (MOEUA) était présente au Bénin depuis le samedi 20 avril 2019, et ce dans le cadre des législatives du dimanche 28 avril 2019. Au lendemain du déroulement de ces élections, la MOEUA pour les législatives d’avril 2019 au Bénin a livré ses conclusions préliminaires. Ce mardi 30 avril à Cotonou, elle était face à la presse pour apporter des nuances sur un aspect de ses conclusions préliminaires concernant des cas de décès le jour du scrutin législatif. Dans sa déclaration, la MOEUA a affirmé avoir déployé le dimanche 28 avril, jour du scrutin, neuf (09) équipes d’observateurs de courte durée dans sept (07) départements du Bénin.

Selon la MOEUA, ces derniers ont pu visiter 129 postes de vote sur les 14079 répartis sur le territoire national. « L’atmosphère était calme tout au long des opérations de vote dans tous les centres de vote visités par la MOEUA. Cependant, la Mission a été informée des cas de violences qui ont malheureusement débouché sur des pertes en vie humaine dans les localités de Bantè et Parakou. (…) La MOEUA déplore les pertes en vie humaine et les cas de violences survenus dans les départements du Borgou, des Collines et du Zou qui ont été portés à son attention », a déclaré la MOEUA lors de son point de presse à Cotonou.

Dans un communiqué diffusé sur la télévision de la chaîne nationale (ORTB) ce mardi 30 avril, la Mission d’Observation Electorale de l’Union Africaine (MOEUA) a clarifié l’esprit de ses conclusions préliminaires sur l’information faisant état de pertes en vies humaines. « Dans ses conclusions préliminaires publiées ce jour 30 avril 2019, la mission d’observation électorale de l’Union africaine a déploré des pertes en vies humaines qui ont été portées à son attention. N’ayant pas directement observé ces pertes en vies humaines, la mission n’a à aucun moment confirmé de telles pertes », a rappelé la MOEUA. Par ailleurs, elle « condamne et déplore l’exploitation tendancieuse qu’en font certains médias. »

Le gouvernement du Bénin renchérit

À propos de l’information, ce même mardi 30 avril, sur sa page Tweeter, le gouvernement du Bénin a apporté son démenti à l’issue d’une séance de travail entre la Mission de l’Union Africaine et les autorités béninoises notamment les ministres béninois de la Justice et des Affaires Etrangères.

Avant la fin de la journée de ce mardi, le ministre de l’Intérieur et la Sécurité Publique au Bénin a renchérit. Sacca Lafia a démenti l’information faisant état de pertes en vies humaines. Mais il a confirmé les cas et la survenance d’incidents. Sacca Lafia a confirmé « qu’aucune perte en vie humaine n’est à déplorer ». Pour l’heure, la CENA a déjà proclamé les grandes tendances. Les regards des béninois sont désormais tournés vers la Cour Constitutionnelle.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.