Press "Enter" to skip to content

Tourisme : 3 personnes disparues dont 2 touristes français dans le parc Pendjari au nord du Bénin

C’était une rumeur depuis le mercredi 1er mai dernier où deux (02) touristes français et leur guide béninois seraient portés disparus. C’est désormais officiel. La disparition des trois (03) personnes est confirmée. Ce vendredi 3 mai, le ministère français des Affaires étrangères a confirmée l’information rapportée par les médias français. Deux touristes français et leur guide béninois seraient portés disparus depuis leur visite mercredi dernier dans le parc de la Pendjari, dans le nord-ouest du Bénin zone frontalière avec le Burkina-Faso.

Faut-il le rappeler que le Burkina-Faso tout comme le Mali est confronté à de sérieux problèmes d’insécurité. En un mois, soit avril dernier, plus de 320 personnes sont mortes dans des attaques terroristes. C’est au vu de cette instabilité sécuritaire que la France a interdit la zone à ses ressortissants. À en croire un communiqué du Quai d’Orsay ce vendredi, les deux (02) touristes français, ainsi que leur guide béninois, qui visitaient le parc de la Pendjari ne sont pas revenus à leur hôtel le mercredi après-midi. Informées, les autorités du Bénin n’ont pas croisé les bras. « Ils sont recherchés activement avec le soutien des autorités béninoises », a déclaré le communiqué français. Au même moment, « le centre de crise et de soutien, ainsi que l’ambassade de France au Bénin sont mobilisés et en lien étroit avec les autorités locales pour les retrouver. », a précisé le Quai d’Orsay.

Sur les lieux, la piste d’enlèvement n’est pas à envisager, car c’est aussi possible que ces touristes soient tués par les animaux prédateurs. « Rien ne permet pour le moment de dire qu’ils ont été enlevés. », selon le responsable de l’administration du parc national de la Pendjari et porte-parole d’African Parks, ONG qui administre le parc, Fran Read. Il faut noter que le parc national de la Pendjari a son propre service de sécurité d’un effectif de centaines d’hommes civils formés pour protéger les espèces du parc contre les braconniers. Soulignons que c’est pour la première fois que le Bénin vit une telle situation de disparition d’étrangers sur son territoire.

One Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.