Press "Enter" to skip to content

Pendjari : corps sans vie retrouvé dans le parc – les 2 touristes français enlevés conduits au Mali, leur guide béninois assassiné et leur véhicule retrouvé au Burkina-Faso (MISE À JOUR)

Depuis le mercredi 1er mai dernier, deux (02) touristes français et un (01) guide béninois sont portés disparus, alors qu’ils étaient allés pour une visite touristique dans le parc national de la Pendjari un parc situé au nord-ouest du Bénin, frontière avec le Burkina-Faso. Justement pour des raisons d’insécurité grandissante dominées par des attaques terroristes dans ce pays voisin du Bénin, la zone à été déclarée à risque et interdite aux ressortissants français par Paris.

Pendant que ces personnes sont activement recherchées par une collaboration locale (administration du parc) avec les autorités béninoises et françaises et dont les moyens de recherche mobilisés sont de 100 personnes, 15 véhicules et 2 avions, une découverte macabre vient d’être faite dans le parc national de la Pendjari. Ce vendredi 3 mai, un corps sans vie dans une décomposition avancée, transformé en une carcasse humaine à la merci des animaux prédateurs, a été retrouvé sur le chemin emprunté par le véhicule transportant les deux (02) touristes français et le guide béninois, le mercredi 1er mai dernier avant leur disparition.

« Le corps a été déchiqueté par les vautours. », a affirmé la source du Pendjari. À en croire la source locale, la découverte a été faite sur le chemin emprunté. Ce corps est-il l’un des trois personnes disparues le mercredi 1er mai dernier ? « Il est impossible de dire que le corps sans vie retrouvé est celui d’un deux touristes français ou de leur guide. Car le corps a été déchiqueté par les vautours », a répondu la source. « Le guide est très expérimenté et ne pouvait se perdre avec les deux touristes français. », a assuré la source à Pendjari.

Suite à cette découverte, le gouvernement du Bénin a réagi sur sa page Twitter, à travers son ministre de l’intérieur, Sacca Lafia.

Ici, les détails du communiqué.

Communique-ministere-interieur-pendjari

MISE À JOUR : Les 2 touristes français enlevés conduits au Mali, leur guide béninois assassiné et leur véhicule retrouvé au Burkina-Faso

Alors que les recherches sont en cours suite à la disparition de deux touristes français et de leur guide béninois le mercredi 1er mai dernier, alors allés à un safari dans le parc national de la Pendjari au nord-ouest du Bénin, les choses ont vite évoluées ces dernières 48h. L’information tombée ce week-end et signée France 24, apprend que les deux touristes français ont été enlevés et que leur guide béninois, lui a été tué. La même source informe que le véhicule qui transportait les trois personnes a été retrouvé calciné au Burkina-Faso, voisin du Bénin. Le guide béninois a été retrouvé mort, tué par balles. Son corps sans vie, apprend le média français, a été retrouvé dans le parc. Les touristes français sont conduits vers le Mali par leurs ravisseurs, ajoute la source.

Le Bénin a-t-il minimisé l’avertissement de son voisin, le Burkina-Faso ?

Le Bénin, à travers l’assassinat de l’un de ses fils, guide touristique, et l’enlèvement de deux touristes français sur son sol, s’ajoute à ces deux autres pays de la sous-région ouest-africaine où la situation sécuritaire est totalement dégradée. Les autorités burkinabé avaient attiré le mois écoulé l’attention de celles béninoises sur le contexte sécuritaire sous-régional. Ouagadougou avait averti Porto-Novo sur la présence des djihadistes à ses portes. Car les attaques djihadistes non seulement dans leur pays, le Burkina-Faso mais également au Mali, au Niger et au Nigeria sont grandissantes dans ces pays très proches du Bénin. Le Togo et le Bénin jusque-là encore épargnés par ce genre d’enlèvement, sont désormais des terres fertiles pour des attaques terroristes. Les dirigeants béninois sont en outre fort mobilisé avec la situation post-électorale que vit le Bénin depuis le mercredi 1er mai 2019, date de la disparition des trois personnes, deux français (kidnappés) et un béninois (assassiné) par les ravisseurs dans le parc national de la Pendjari au nord-ouest du pays. Un autre défi majeur s’érige devant le gouvernement du Bénin.


Lire ci-dessous le dernier communiqué que le gouvernement du Bénin a publié à ce sujet.

Communique-ministere-interieur-pendjari-mort-guide-beninois

 

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.