Press "Enter" to skip to content

G20 : Romuald Wadagni invité spécial de la France pour révéler l’équilibre de l’économie béninoise au haut niveau du financement du développement

(Photo : Romuald Wadagni, ministre béninois de l’Économie et des Finances – Source : Présidence du Bénin)

« Une dette soutenable pour une croissance durable ». C’est bien le thème de la conférence du G20 qui s’ouvre ce mardi 7 mai dans la capitale française, Paris. Cette conférence de haut niveau sur le financement du développement où une soixantaine de ministres des finances, gouverneurs de banques centrales, responsables d’institutions financières internationales, universitaires et représentants d’institutions financières privées, se réunissent pour développer des réflexions économiques de qualité, compte la présence du jeune ministre béninois de l’Économie et des Finances, Romuald Wadagni.

Ce dernier a été invité par le gouvernement français, organisateur cette année du G20, en tant que président du forum de Paris. L’invitation a été adressée à l’argentier national par le biais de son homologue français Bruno Lemaire. La participation du ministre béninois de l’Économie et des Finances, Romuald Wadagni, à cette rencontre internationale de haut niveau sur le financement du développement a été soutenue par la Présidence japonaise du G20.

Wadagni élargit le carnet d’adresse des PTF pour le Bénin

Vu que l’objectif premier de cette rencontre est d’ « aider les Etats à trouver le juste équilibre afin de financer leur développement, tout en évitant un endettement excessif », le ministre béninois de l’économie, est donc devant une occasion en or pour présenter les efforts du gouvernement du Bénin dans la quête de cette équilibre déjà approché au vu des performances économiques saluées par le FMI dont une ses missions vient de s’achever au Bénin sur des notes très satisfaisantes. Raison pour laquelle le jeune ministre de l’économie, Romuald Wadagni est attendu sur un panel : « Pour un financement vertueux du développement ».

Cet exercice, de ceux que l’argentier national sait bien faire, va encore plus le placer devant les experts financiers de la planète présents à ce haut niveau du financement du développement, dont Christine Lagarde et David Malpass, respectivement Directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI) et Président de la Banque Mondiale. Deux institutions financières internationales qui sont présentes au Bénin et qui sont parmi les mieux placées pour témoigner de la croissance du pays. Il est important de dire qu’à la sortie de ce G20 de Paris, en dehors du FMI et de la Banque Mondiale, il est certain que Romuald Wadagni va ramener un carnet d’adresse plus élargi des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) pour le Bénin.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.