Press "Enter" to skip to content

CAN Égypte 2019 : la dynastie Ayew sauve les Black Stars d’un KO des Écureuils sans Stéphane Sèssègnon

(Photo : Jordan Ayew et André Ayew, les frères de la sélection ghanéenne buteurs lors du premier match de la phase de poule contre les Écureuils du Bénin)


Débuté depuis le 21 juin dernier, la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football à 24 équipes participantes continue en Égypte. Ce mardi 25 juin, le groupe F a connu sa première journée. Le match le plus attendu dans ce groupe, est bien entendu Ghana – Bénin. Les Black Stars emmenés par la dynastie Ayew, ont été accueillis à froid par le gabarit de l’Écureuil Michael Poté. Deuxième minute de jeu, l’attaquant béninois ouvre le score entre trois étoiles noires ghanéennes (0-1). Vu l’expérience des fils de la légende du football africain, Abédi Pélé, le capitaine des Black Stars, André Ayew fait la différence et remet les deux équipes à l’égalité (1-1). Comme le capitaine des Écureuils, Stéphane Sèssègnon manquait à ses coéquipiers, Jordan Ayew n’a pas manqué aux Blacks Stars. À l’image du grand frère, le cadet des Ayew a profité d’une erreur de Verdon à la défense pour battre à bout portant le gardien béninois, Fabien Farnolle (2-1). C’est sur ce score que les 22 joueurs seront renvoyés aux vestiaires. À la reprise, la pression du jeu a poussé l’avant-centre ghanéen, Joboye, à obliger le maître du jeu à lui donner un carton rouge suite à une faute sur un Écureuil. L’occasion pour le sélectionneur des Écureuils du Bénin de procéder à un réajustement.

Le coaching gagnant de Dussuyer

Dossou et Djigla rentrent. Le coaching gagnant de Michel Dussuyer. Puisque sur un ballon préparé par Dossou et déposé dans la surface de réparation des ghanéens, Michael Poté s’offre un doublé (2-2). Ne voulant pas tenir en échec le Ghana (puisque c’est le Ghana qui recevait), le Bénin multipliait les actions à l’image de Steve Mounié qui n’a pas pu cadrer sa tête dans les arrêts de jeu. Ce serait la vraie dernière occasion pour les Écureuils de mettre Knock-out (KO) les Black Stars. Mais au final, ce sera un partage de point égal entre les ghanéens et les béninois.

Il faut rappeler que dans ce même groupe F, le premier match opposait le Cameroun à la Guinée-Bissau. Dans ce match, le tenant du titre a pris une bonne option. Le Cameroun a battu la Guinée-Bissau (2-0) et prend ainsi la tête du groupe avec 3 points, suivi du Bénin et du Ghana avec 1 point chacun et la Guinée-Bissau qui ferme la marche avec zéro (0) point. La deuxième journée dans ce groupe F, est prévue pour le week-end prochain. Le Bénin reçoit la Guinée-Bissau le samedi 29 juin. Ce match permettra aux Écureuils d’exprimer leurs désirs de se qualifier pour les huitièmes de finale. Car la troisième et dernière journée du groupe mettra en confrontation le Bénin et le Cameroun dans une semaine, soit le mardi 2 juillet prochain. Il est à préciser que les trois premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les huitièmes de finale.

Il est à souligner qu’à ce stade de cette 32ème édition de la CAN, le but le plus rapide a été marqué par l’attaquant béninois Michael Poté à la 2ème minute du jeu.

One Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.