Press "Enter" to skip to content

BOAD : six pays de l’UEMOA bénéficient de 235 millions de dollars pour des projets d’infrastructures

(Photo : Christian Adovèlandé, Président de la Banque Ouest-Africaine de Développement)


Lors de la 113ème session ordinaire du Conseil d’Administration de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) tenue dans la capitale économique du Bénin, Cotonou le vendredi 21 juin, six (06) pays ouest-africains, notamment de la zone de l’Union Économique Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) ont vu leurs projets de développement approuvés par l’institution financière sous-régionale. Ces projets sont au nombre de onze (11) pour un montant global mobilisé de 234,7 millions de dollars, soit environ 136 milliards de francs CFA. Ces onze (11) projets de développement sont répartis comme suit :

  • sept (07) prêts à moyen et long terme d’un montant total de 115 milliards FCFA ;
  • deux (02) lignes de refinancement pour un montant de 15 milliards FCFA ;
  • un (01) prêt à court terme d’un montant de 5 milliards de FCFA et enfin ;
  • une (01) prise de participation d’un montant de 1,2 milliard FCFA.

Ce sont là les montants détaillés qui ont été validés fin semaine dernière à Cotonou par le Conseil d’Administration de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD).

Les secteurs d’investissement et les pays

Il est important de préciser les secteurs d’investissement de ces fonds et les six (06) pays bénéficiaires. Alors :

  1. au Burkina-Faso, les prêts portent sur des financements partiels en faveur des projets de réhabilitation de port sec et de diverses infrastructures pour un montant de 22 milliards de francs CFA ;
  2. au Togo, il s’agit d’aménagement routier d’un montant de 20 milliards de francs CFA ;
  3. au Mali, ce sont des logements sociaux avec un montant de 25 milliards ;
  4. le Niger bénéficie de 14 milliards de francs CFA pour la modernisation aéroportuaire et enfin ;
  5. la Côte d’Ivoire pour un projet scolaire et un complexe agro-industriel d’un financement de 34 milliards de francs CFA ;
  6. au Sénégal, des engagements comme celui dans le secteur de l’agriculture au Sénégal, notamment pour la mise en place d’une ligne à court terme pour le compte de la Caisse Nationale de Crédit Agricole du Sénégal (CNCAS), ceci dans le cadre du refinancement partiel de la campagne intrants agricoles 2019-2020.

L’approbation de ces onze (11) opérations par la BOAD que dirige le béninois Christian Adovèlandé porte à 5.684,3 milliards de francs CFA, à en croire le communiqué de la BOAD, le cumul des engagements (toutes opérations confondues) de la Banque depuis le début de ses activités en 1976. Il faut rappeler que la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) a été créée il y a 45 ans. Elle est le principal instrument financier des projets de développement des huit (08) pays de la communauté de l’Union Économique Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA). Son siège est basé à Lomé au Togo et est dirigé par le béninois Christian Adovèlandé depuis le départ de l’ex-chef de l’État béninois, Thomas Boni Yayi en 2006 pour briguer la Magistrature suprême du Bénin, où il a présidé au destin du pays durant dix (10) ans, de 2006 à 2016.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.