Press "Enter" to skip to content

Ministère de la santé : voici le numéro vert pour les plaintes des usagers des hôpitaux publics

Rien n’est devant la santé. Si dans notre publication du lundi 12 août dernier sur les conditions de négligence médicale causant la mort au Centre National Hospitalier Universitaire Hubert Koutoukou Maga (CNHU-HKM) de Cotonou du jeune major Houngnibo de l’unité de la Police Républicaine d’Abomey-Calavi a pu toucher quelqu’un d’une manière ou d’une autre, qu’il nous en excuse. Mais au Groupe de presse DIFFÉRENCE, notamment à la rédaction differenceinfobenin.com, nous n’en voulons à personne. Nous ne faisons que notre devoir vis-à-vis de la République dont nous sommes acteurs du quatrième (4ème) pouvoir.

91 44 44 44 est le numéro vert du Ministère de la santé du Bénin.

Et ce devoir est la veille permanente en informant de façon juste et vraie l’opinion sur ce qui va et ce qui peut constituer un frein pour le décollage du développement durable d’une Nation comme le Bénin. Si d’après notre publication, cela a pu permettre aux autorités en charge de la santé publique au Bénin de prendre des dispositions idoines, eh bien tant mieux. Car, aujourd’hui et ce désormais, 91 44 44 44 est le numéro vert du Ministère de la santé du Bénin. Ce numéro vert à pour objectif principal de joindre le ministère pour déposer les plaintes des usagers des hôpitaux publics sur toute l’étendue du territoire national.

Mais ne serait-il pas aussi utile qu’en dehors des hôpitaux publics, que ce numéro vert puisse servir également à dénoncer les cas de centres de santé (cabinets médicaux) clandestins à Abomey-Calavi, à Bohicon, à Adjohoun, à Parakou, à Sakété, etc. Car, ces centres de santé clandestins continuent de tuer à l’abri des regards des autorités en charge de la santé publique, les populations dans les villes et villages du Bénin.

One Comment

  1. HOUNSOU Herman HOUNSOU Herman 8 janvier 2021

    J’ai une urgence au chd de Porto-Novo. Mais le 91444444 ne passe pas pour le moment

Laisser un commentaire