Press "Enter" to skip to content

Bénin – Chine : Zhang Bohui concrétise la volonté du gouvernement chinois dans l’agriculture béninoise pour accompagner le PAG

Photo : le Conseiller Économique et Commercial à l’ambassade de Chine près le Bénin, Zhang Bohui au milieu des formateurs et les participants


La République Populaire de Chine est décidée à accompagner le Bénin dans tous les domaines du développement durable. Elle est un exemple pour avoir été pauvre il y a 70 ans, en matière d’essor économique et de développement. Ayant compris le souci majeur du chef de l’État béninois résumé dans un document politique appelé Programme d’Action du Gouvernement (PAG), le gouvernement chinois décide d’appuyer ce document. À cet effet, le ministère chinois du commerce a initié une formation au profit des acteurs du domaine agricole. Les experts chinois sous le guidage et l’autorité du Conseiller Économique et Commercial à l’ambassade de Chine près le Bénin, Zhang Bohui, ont formé 189 agriculteurs et aviculteurs béninois sur les techniques chinoises.

Cette formation qui a connu son épilogue ce week-end, a eu pour cadre le Centre Pilote des Techniques Agricoles Chinoises au Bénin (CPTACB) basé dans la Commune de Sèmè-Podji dans le département de l’Ouémé. Trois semaines durant, elle a permis aux participants de renforcer leurs capacités et d’acquérir d’autres connaissances dans la pratique agricole et avicole, notamment en élevage et culture de maïs à haut rendement. Ce samedi 21 septembre donc, ces désormais techniciens en agriculture et aviculture ont reçu leur titre de noblesse et en sont fiers pour une raison. « Cette expérience va aider non seulement à accroître le rendement de notre production, mais aussi nous pousser à vulgariser ces connaissances avec nos groupements d’agriculteurs respectifs. », a déclaré le porte-parole des participants, Zozimè Tolli.

L’agriculture est un secteur pilier du Bénin. C’est pour cette raison qu’elle fait partie intégrante du PAG…

À en croire le Conseiller Économique et Commercial à l’ambassade de Chine près le Bénin, le choix porté sur le pays de Patrice Talon pour concrétiser cette volonté du gouvernement chinois, a également une raison et non un fruit du hasard. « (…) Ce n’est pas un hasard que le Bénin ait été retenu par le ministère chinois du commerce comme lieu de formation » a d’abord reconnu Zhang Bohui avant d’expliquer. « Parce que l’agriculture est un secteur pilier du Bénin. ». Selon le Conseiller Économique et Commercial à l’ambassade de Chine près le Bénin, le gouvernement béninois dont son chef, le président Patrice Talon a donc vu juste de faire de l’agriculture un projet des projets phares de l’essor du développement. « C’est pour cette raison qu’elle fait partie intégrante du PAG du Bénin. », a soutenu Zhang Bohui.

Il est a relever que ce dernier a été très satisfait de la détermination et de l’engouement des 189 participants béninois à cette formation certifiante initiée par le gouvernement chinois à travers son ministère du commerce. La cérémonie de fin de formation sanctionnée de remise de parchemin, a été archivée par une photo de famille des autorités chinoises et des participants.

One Comment

Laisser un commentaire