Press "Enter" to skip to content

À Helsinki : Dona Jean-Claude Houssou vante les avantages de 2 grandes réformes et expose aux finlandais les opportunités d’investissements dans l’énergie au Bénin

Quand le chef de l’État béninois Patrice Talon s’envolait ce mercredi 2 octobre pour participer à la réunion du Comité de haut niveau sur le financement de la sécurité dans l’espace UEMOA à Dakar au Sénégal, celui qui concrétise ses idées du développement durable dans le secteur de l’énergie, lui s’envolait pour Helsinki en Finlande. Objectif : participer au Forum économique et commercial bénino-finlandais. Pour l’occasion, le ministre béninois de l’Énergie Dona Jean-Claude Houssou était accompagné d’une forte délégation d’opérateurs économiques du pays. À Helsinki, il a rencontré son homologue finlandais Katri Kulmuni en charge des affaires économiques, industrielles et énergétiques avec qui il a eu à tenir d’importantes séances de travail. Également étaient présents à ces séances de travail, des chefs d’entreprises ainsi que d’autres autorités à divers niveaux économiques et énergétiques de la Finlande.

Faut-il rappeler que ce pays européen est une terre fertile en potentialité énergétique, notamment des énergies renouvelables. Bien capté donc par le champ de vision du gouvernement du Bénin et surtout d’œil d’aigle de son chef, le président Patrice Talon, le ministre Dona Jean-Claude Houssou sera alors envoyé par l’exécutif béninois comme un Béhanzin pour aller conquérir vite ce terrain encore au complet. Une fois sur ce terrain, le ministre béninois de l’Énergie a jeté la lumière sur l’impulsion dynamique du président Patrice Talon pour l’autonomisation du secteur énergétique au Bénin. En cause, au cours des séances de travail, le champion du secteur de l’énergie au Bénin a éclairé la lanterne des finlandais sur l’environnement des affaires très favorable grâce aux réformes engagées par le chef du gouvernement béninois, le président Patrice Talon, résumées en deux grands points :

  • le Code des investissements ;
  • la Loi sur les Zones Économiques Spéciale (ZES).

Étaler la possibilité et les opportunités d’investissement dans les énergies renouvelables au Bénin

Ces deux points induisent les opportunités d’investissements dans plusieurs domaines dont l’énergie. Sur ce point, Dona Jean-Claude Houssou n’est pas allé par quatre chemins pour exposer les avantages de ces deux réformes (Code des investissements et Loi sur les Zones Économiques Spéciale) avant d’étaler la possibilité et les opportunités d’investissement dans les énergies renouvelables au Bénin. Et à ce niveau, il convient de noter qu’une mention spéciale pour les Énergies renouvelables pour contribuer à l’atténuation des effets et impacts du changement climatique a été faite. Sur ce secteur d’investissement au Bénin, le N°1 de l’énergie béninoise a comblé les attentes des autorités et opérateurs économiques finlandais à travers les conditions pour la promotion et la disponibilité d’une énergie renouvelable de qualité et à coût réduit pour les consommateurs béninois.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Soulignons que le cadre de financements de projets d’énergies renouvelables a été présenté et pourrait contribuer au développement du secteur énergétique béninois. Par la même occasion, le ministre béninois de l’Énergie et sa suite ont eu un entretien avec la Directrice du Fonds Nordique de Développement (Nordic development fund) qui est, il faut le préciser, une institution spécialisée dans le financement des projets d’énergie renouvelable au profit des pays à faible revenu dont le Bénin. Notons que la première journée de visite et de travail de l’équipe énergétique de Dona Jean-Claude Houssou a été achevée par une séance tenue au siège de la Société WÃRTSILÃ, un partenaire très stratégique de la Société Béninoise d’Énergie Électrique (SBEE), dirigée par le jeune dynamique Laurent Tossou. À rappeler que c’est cette société finlandaise qui est le fabricant des moteurs électriques des centrales de Porto-Novo, capitale du Bénin ; de Parakou et de Natitingou, deux villes du Nord du pays. Ajoutons que c’est la même société qui avait également assuré la réhabilitation desdites centrales en 2018.

Terrain bien conquis par Dona Jean-Claude Houssou

Par ailleurs, ce jeudi 03 octobre, dans le cadre du Forum économique et commercial bénino-finlandais, le ministre béninois de l’Énergie a procédé à l’ouverture des travaux accompagné pour la circonstance d’un autre membre du gouvernement finlandais, celui en charge de la Coopération, du Développement et du Commerce Extérieur. Comme l’objectif dudit Forum, il faut l’indiquer, est de permettre aux opérateurs économiques béninois de faire des rencontres avec les acteurs du secteur privé finlandais avec pour retombées, des contrats de partenariats d’investissement et d’échanges commerciaux pour le bonheur des deux pays, d’une part, et présenter le climat des affaires et les opportunités agricoles et touristiques du Bénin aux hommes d’affaires du pays hôte, d’autre part.

Il urge de relever que les autorités et opérateurs économiques finlandais n’ont pas hésité à manifester leur vif intérêt et leur volonté de poursuivre et concrétiser des actions, visions et programmes des deux pays en matière énergétique. Conquérir ce terrain fertile en énergies renouvelables est donc pari gagné par le roi du secteur de l’énergie béninois, Dona Jean-Claude Houssou. En témoignent les images.

Be First to Comment

Laisser un commentaire