Press "Enter" to skip to content

Donné pour mort par ses ennemis cruels : Les béninois souhaitent longue vie à Patrice Talon qui apprécie

Photo : Le président Patrice Talon, ce mercredi 2 octobre à l’aéroport international Cardinal Bernardin Gantin de Cotonou


C’est vrai qu’il a fait en un nombre considérable d’ennemis dont certains cruels et qui lui en veulent même jusqu’à la mort, juste pour un tort nécessaire : les réformes courageuses engagées depuis trois ans à la tête du Bénin et qui permettent au pays de prendre un véritable et réel Nouveau Départ dans son développement durable. En fait, le chef de l’État béninois n’ayant pas épousé les pratiques de son prédécesseur, dont les sorties tous azimuts à l’intérieur du pays, auxquelles les béninois ont été habitué dix (10) ans durant, selon les plus amoureux de ces pratiques, eh bien Patrice Talon est gravement malade et serait mort. « Ah bon ! moi, je n’ai pas appris ça. C’est une façon de me souhaiter longue vie. J’apprécie ». C’est par cette expression que ce mercredi 2 octobre, quelques heures après avoir présidé la réunion hebdomadaire de son gouvernement au Palais de la Marina à Cotonou, le chef de l’État béninois Patrice Talon a brièvement commenté le souhait de ses détracteurs qui le veulent pour mort. C’était à l’aéroport international Cardinal Bernardin Gantin de Cotonou où il était en partance pour Dakar au Sénégal où il prendra part à la réunion du Comité de haut niveau sur le financement de la sécurité dans l’espace de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA).

Il faut courir pour les préoccupations intérieures et extérieures

Très souriant mais bien préoccupé par ce qui l’amène au pays de son homologue sénégalais Macky Sall, il va rassurer le peuple béninois. « Tout va bien, merci. », a confié Patrice Talon. Le N°1 béninois n’est pas allé par quatre chemins pour expliquer à ses compatriotes, la raison de sa méthode de gestion en silence ; sans tambour ni trompettes constaté. « C’est vrai que je suis un peu débordé. C’est un peu dur. Il faut courir pour les préoccupations intérieures et extérieures. », a déclaré le chef du gouvernement du Bénin. À en croire Patrice Talon, la dernière phrase de sa déclaration supra citée est comme l’un des projets phares du Programme d’Action du Gouvernement (PAG). Le chef Suprême des armées béninoises, visiblement, accorde plus d’importance à ce mini sommet plutôt qu’à la rumeur que propagent ses ennemis cruels sur les réseaux sociaux. Le principal sujet sur lequel porte cette importante réunion qu’accueille la capitale sénégalaise, Dakar, au Centre International de Conférences Abdou Diouf (CICAD) ce jeudi 3 octobre, est pour Porto-Novo un sujet qui peut bien empêcher le sommeil des dirigeants des pays membres de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) dont le Bénin. « Le problème d’insécurité dans la sous-région, c’est une préoccupation qui peut nous donner de l’insomnie. », a soutenu le locataire de la Marina. « Vous pouvez comprendre que parfois, j’ai l’air très préoccupé », a renchéri Patrice Talon.

Dans la vidéo que nous avons pu avoir et que nous vous proposons de visionner, le chef de l’exécutif béninois a été aperçu en pleine forme, bien débout sur ses deux pieds et se déplace sans béquilles à sa descente de son véhicule à l’aéroport international Cardinal Bernardin Gantin de Cotonou où l’attendait une délégation avec à la tête, trois membres de son gouvernement. On a pu le voir serrer la main aux ministres des Affaires Étrangères et de la Coopération, Aurelien Agbénonci ; de l’Économie et des Finances, Romuald Wadagni et celui délégué auprès du Président de la République, chargé de la Défense Nationale, Fortunet Alain Nouatin. Avec son sourire légendaire, il s’est ensuite dirigé vers les autres personnalités politico-militaires présentes dans le salon d’honneur de l’aéroport. Puis avec le même sourire, le dirigeant béninois s’est prêté aux questions des journalistes présents à cette occasion sur la rumeur le donnant pour mort. Après avoir répondu dans une ambiance très conviviale, un moment qui n’arrive pas tout le temps entre un chef d’État et les Hommes du quatrième (4ème) Pouvoir, Patrice Talon a pris les marches de l’avion sûr qui le transporte pour ses voyages, le 8X de l’homme d’affaires burkinabè Mahamadou Bonkoungou.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Patrice Talon bien arrivé à Dakar

Selon les images de la Présidence du Bénin que nous avons pu avoir, le chef de l’État béninois est bien arrivé à Dakar au Sénégal. Il a été bien accueilli par les autorités sénégalaises avec les honneurs dus à son rang. Également présent à Dakar pour prendre part aux travaux du mini sommet, le président de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD), Christian Adovèlandé était aussi à l’accueil du dirigeant béninois à son arrivée. Patrice Talon a été chaleureusement bien reçu par son homologue du Sénégal Macky Sall. Il convient de noter que les deux dirigeants ouest-africains ont été mandatés par l’Organisation sous-régionale.

2 Comments

  1. […] le chef de l’État béninois Patrice Talon s’envolait ce mercredi 2 octobre pour participer à la réunion du Comité de haut niveau sur le financement de la sécurité dans l’espace UEMOA à Dakar au Sénégal, celui qui concrétise ses idées du développement durable dans le secteur […]

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.