Press "Enter" to skip to content

Fédération Béninoise de Football (FBF) : Décalée pour ce jour, la conférence de presse de Michel Dussuyer annulée

Photo : Le sélectionneur des Écureuils du Bénin, le français Michel Dussuyer, lors d’une conférence de presse à Cotonou, le 14 mars 2019


Plus de conférence de presse donc ce vendredi 4 octobre au Ministère des Sports (MS) à Cotonou. C’est la principale information qui nous est parvenue depuis la Fédération Béninoise de Football (FBF), l’instance chargée de diriger le football au Bénin. En effet, c’est initialement ce jeudi 3 octobre, que la liste des Écureuils du Bénin pour le match amical d’octobre comptant pour la journée FIFA devait être dévoilée, lors de la première conférence de presse du sélectionneur national du Bénin, Michel Dussuyer, depuis le retour de l’Égypte où les Écureuils du Bénin ont marqués les esprits dans le monde du football africain. Pour avoir atteint, pour la première fois de l’histoire du football béninois, les quarts de finale d’une phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football, avec une brillante participation, le maître du banc des Écureuils du Bénin allait rencontrer les professionnels des médias du pays. C’était ce qu’avaient convenu les dirigeants du sport roi béninois. Mais ce rendez-vous du jeudi a, dans un premier temps, été décalé de 24 heures pour ce vendredi 4 octobre au siège du Ministère des Sports à Cotonou. Puis finalement, annulé. Raisons avancées par la FBF : aucune.

Faut-il le rappeler que la participation à la 32ème édition de la CAN, a été héroïquement indélébile dans la mémoire d’homme du peuple sportif béninois, notamment celui du football. Car, c’était la quatrième (4ème) participation du « Onze national » à une phase finale de la CAN. Des trois dernières participations des Écureuils du Bénin, ils n’ont jamais pu inscrire le nom du pays sur la liste des pays qui ont franchi le premier tour de la plus grande compétition continentale du football. Ce qui raisonnablement laisse des points d’interrogations dans la tête de chaque amoureux du cuir rond béninois. Encore que c’est le même entraîneur français qui avait qualifié l’équipe nationale du football du Bénin à la troisième CAN pour les Écureuils. C’était en 2010. Et depuis son départ dans des conditions que le gouvernement d’alors peut bien décrire, plus de CAN pour le Bénin.

Il y a 60 ans, le Bénin avait connu sa plus large défaite en rencontre officielle sur le score fleuve de 1 but à 10.

2010 – 2019. Neuf ans se seront donc passés et c’est encore Michel Dussuyer, de son retour en juillet 2018 sous le gouvernement de Patrice Talon, va qualifier à nouveau et sélectionner les Écureuils du Bénin à la première Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football à 24 formats. Haut de ses 60 ans, il fait fort en atteignant le cercle des huit meilleures nations du football africain. Qu’est-ce qui a pu marcher cette fois-ci ? Comment atteindre les quarts de finale a été possible malgré la présence des grosses cylindrées du football africain ? Bref, quel est le secret et comment maintenir le cap ? C’est donc dans le but de jeter la lumière sur ces points d’ombres que le technicien français en accord avec les autorités béninoises en charge du football, ont décidé de la tenue de ladite conférence de presse. Malheureusement, les hommes du quatrième pouvoir et le peuple sportif béninois, vont rester sur leur faim. Puisque « plus de conférence de presse donc ce vendredi 4 octobre 2019 », a déclaré la Fédération Béninoise de Football (FBF) que dirige Mathurin de Chacus.

Il convient de noter que le joueur le plus sélectionné de l’équipe nationale du football du Bénin, est le capitaine Stéphane Sessègnon haut de ses 35 ans avec 78 sélections et également le meilleur buteur de l’équipe nationale avec au compteur des buts, 22 réalisations. Rappelons que dans le cadre des rencontres officielles, le premier match du Bénin était face au Nigeria remporté par les Supers Eagles 1 but à 0 le 8 novembre 1959 à Cotonou. Et 20 jours après, soit le 28 novembre 1959, le Bénin a essuyé sa plus large défaite toujours face à son grand voisin de l’Est, le Nigeria sur ses propres installations avec un score, tenez-vous tranquille, de 1 but à 10.

One Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.