Press "Enter" to skip to content

Palais des Gouverneurs : Col Louis Gbèhounou Vlavonou voit dans les NTIC, un catalyseur à la modernisation administrative du Parlement

Photo : Le Président de l’Assemblée nationale du Bénin, Col Louis Gbèhounou Vlavonou, lors du séminaire sur les NTIC à Cotonou, vendredi 27 septembre 2019


« Les nouvelles technologies de l’information et de la communication peuvent servir de catalyseur à la modernisation administrative de notre Parlement et à une meilleure représentation ». C’est en cette substance que le deuxième homme fort du Bénin, a fait remarquer l’autre importance des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) à ses collègues députés de la huitième (8ème) législature à l’Assemblée nationale. C’était vendredi 27 septembre dernier à l’occasion du Séminaire de formation de ces derniers sur le thème : « Les Technologies de l’information et de la communication, comme outils de représentation et d’interactions avec les citoyens ». Ce séminaire qui a eu pour cadre la salle de conférence du Bénin Royal Hôtel de Cotonou, s’est déroulé sur deux jours. Il a connu la participation active des parlementaires béninois avec un engouement très remarquable. Alors que la cérémonie de clôture des travaux dudit séminaire est placée sous la présidence du locataire du Palais des Gouverneurs à Porto-Novo, capitale du Bénin, les législateurs ont, avec maturité, été à l’école de la connaissance et d’aptitude pour acquérir le savoir vivre dans le monde de la technologie.

Et c’est justement à la sortie de cette école que le premier législateur a souligné les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) peuvent donner une tournure plus moderne à l’institution parlementaire, notamment dans sa représentativité. « C’est avec un réel plaisir que je viens participer à cette cérémonie de clôture de ce séminaire qui nous a montré que les nouvelles technologies de l’information et de la communication peuvent servir de catalyseur à la modernisation administrative de notre parlement et à une meilleure représentation. », a brièvement affirmé Col Louis Gbèhounou Vlavonou à l’entame de son discours. Il faut alors préciser que c’est un autre moyen que les deux jours de travaux et d’échanges, grâce à l’appui de l’Institut Néerlandais de la Démocratie Multipartite (NIMD), ont offert aux représentants du peuple béninois. « (…) J’ai acquis l’intime conviction que notre institution parlementaire a désormais les moyens. », a reconnu le président de l’Assemblée nationale du Bénin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ils sont donc rentrés dans la société de l’information. Car, selon le premier responsable du bureau de l’Assemblée nationale huitième législature, à travers ce séminaire, les NTIC sont venues renforcer les compétences et les capacités des outils législatifs. « (…) Je puis vous assurer de l’engagement des responsables à divers niveaux à améliorer au quotidien nos outils de travail et les mettre au cœur de notre mission de représentation de la nation, de vote des lois et de contrôle de l’action gouvernementale. », a déclaré Col Louis Gbèhounou Vlavonou. Il convient de relever que les connaissances et aptitudes acquises par ces législateurs vont largement contribuer à transformer la deuxième institution béninoise mais aussi et surtout les processus de ces parlementaires béninois.

Be First to Comment

Laisser un commentaire