Press "Enter" to skip to content

France : Le Franc de la Communauté Financière Africaine en réflexion à Paris

Photo : Les ministres des finances, Gouverneurs des banques centrales et Présidents des institutions régionales, ce vendredi 11 octobre à Bercy en France


Depuis ce jeudi 10 octobre, Paris la capitale française, accueille une importante réunion économique. Cette assise d’automne 2019 de la Réunion des Ministres de la Zone Franc (RMZF), est organisée par deux institutions financières de la France, à savoir le Trésor Public et la Banque de France. Elle a réuni les ministres des Finances dont le béninois Romuald Wadagni, des Gouverneurs des banques centrales et Présidents des institutions régionales dont celui de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) Christian Adovèlandé, pour « aborder les préoccupations économiques et financières du Franc de la Communauté Financière Africaine (FCFA) ainsi que les avancées des travaux de moyen et long terme. ». C’est d’ailleurs l’objectif de cette réunion qui eu pour cadre le département ministériel chargé de la gestion des finances publiques et de la politique économique de l’État français, à savoir Ministère de l’Économie et des Finances surnommé « Bercy » du fait de son installation dans le quartier de Bercy, dans le 12ème arrondissement de Paris. Du 10 au 11 octobre, soit deux jours durant donc, ces experts ont axé leurs réflexions sur trois grands points majeurs :

  1. la lutte contre les flux financiers illicites ;
  2. la sortie de crise des États pétroliers ; et enfin
  3. le développement des partenariats public-privé.

Il convient de préciser que vu du continent africain, cette réunion de Paris n’est pas bien accueillie. C’est ce qui explique le regard des activistes anti-FCFA à l’image du Mouvement « Sortir du Franc CFA ». Selon ce mouvement, la rencontre de Paris est l’une des nombreuses preuves qui affichent la « mainmise totale de la France sur cette monnaie coloniale » qui est partagée entre quinze (15) pays de l’Afrique occidentale et centrale. Soulignons que l’organisation de cette rencontre d’automne 2019 est une tradition pour  le Trésor public français et la Banque de France. La réunion a pris fin ce vendredi sur un goût de satisfaction pour les participants, mais sur un goût amer pour les activistes en Afrique qui continuent de garder leur position de rejet de ladite monnaie FCFA. Il faut rappeler qu’à partir de 2020, la partie occidentale du continent compte lancer sa propre monnaie appelée ECO. Wait and see !

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.