Press "Enter" to skip to content

Concours mondial épistolaire 2019 : Pour avoir « Somissou », Francilia R. Somissou Koukoui, « recevez (…) mes vives félicitations », a révélé Me Alain Orounla

Photo : Le Porte-parole du gouvernement du Bénin, Me Alain Orounla (D) et le DG de La Poste Bénin, Samuel Ognigbo (G) suivant attentivement Francilia Richemelle Somissou Koukoui, lisant sa lettre sur son héros


Le souci du Porte-parole du gouvernement du Bénin, à savoir révéler La Poste Bénin en suivant la vision du chef du gouvernement, le président Patrice Talon ne l’a pas empêché de manifester grandement sa joie à l’égard d’un, pourquoi pas, future ministre de la Communication et de la Poste, voire une Présidente de la République ce vendredi 11 octobre. Hier, au Bénin Royal Hôtel à Cotonou, le défenseur des intérêts des Hommes du quatrième Pouvoir au Bénin, était l’homme le plus heureux en marge de la célébration de la cinquantième (50ème) édition de la Journée Mondiale de la Poste (JMP) ce vendredi 11 octobre au Bénin. Une petite étoile montante dans les cieux internationaux pour avoir rivalisé avec succès avec les autres enfants au concours mondial épistolaire, a fait sortir Me Alain Orounla de ses réserves de joie.

« Somissou », veut dire littéralement « honore-moi »

Le ministre béninois de la Communication et de la Poste a été très reconnaissant envers la personne de Francilia Richemelle Koukoui qui, avec son prénom « Somissou » littéralement « honore-moi ». En effet, dans quelques jours, elle volera pour aller honorer le Bénin et le révéler au monde entier en Suisse où elle recevra à Bern au siège de l’Union Postale Universelle (UPU), la médaille et le certificat qui traduisent son mérite et qui couronnent ses efforts. Faut-il rappeler que depuis 1971, l’UPU a institué le concours international de composition épistolaire qui est un excellent moyen d’encourager l’effort rédactionnel chez les enfants de 9 à 15 ans. À cet effet, l’édition 2019 du concours épistolaire a pour thème : « Écris une lettre sur ton héros ». Soulignons ici que le héros de la lauréate béninoise est bien un Chat. « Je voudrais féliciter mademoiselle Francilia Richemelle Somissou Koukoui. C’est une fierté et un honneur que notre pays soit distingué une fois encore au plan mondial. », a d’abord exprimé Alain Orounla.

« Recevez au nom du Président de la République, chef de l’État, chef du Gouvernement et en mon nom propre, mes vives félicitations pour vos efforts et vos prouesses. », a poursuivi le porte-parole du gouvernement du Bénin. « Je vous exhorte à plus d’abnégation au travail pour vous assurer un bel avenir et porter très haut l’étendard de notre pays le Bénin. », a-t-il émis. Reconnaissons que de nombreux enfants béninois ont pris part, au même titre que Francilia Richemelle Somissou Koukoui, à ce même concours. Le ministre a eu une pensée pour eux. « Chers enfants, vous avez été nombreux à vous essayer à l’exercice. Je voudrais vous en féliciter et vous encourager à être encore plus nombreux pour l’édition 2020. », a reconnu Me Alain Orounla. Il convient de signaler que la lauréate béninoise du concours international de composition épistolaire, Francilia Richemelle Somissou Koukoui a 14 ans et est une élève en classe de seconde.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.