Press "Enter" to skip to content

Royaume d’Abomey : To-Fâ n’existe pas, le Premier ministre Dah Djissa Houétchénou annonce la consultation du Xwé-Fâ 2020

Photo : Le Premier ministre de la cour royale d’Abomey, Dah Djissa Houétchénou (D), ici en face du président Patrice Talon (au milieu à G) lors d’une séance d’échange avec la diaspora béninoise aux États-Unis en octobre 2016


Dans le royaume d’Abomey, pas d’exception à la réglementation traditionnelle. La grande royauté est débout avec ses attributs. Depuis le Danhomey, dans le royaume d’Abomey, au rang du rôle de chaque prince, les Djissa sont connus, et ce, indiscutablement, comme le maître suprême du Fâ. C’est donc à Djissa incombe la consultation du Fâ au Palais Royal, même en présence des Guèdègbé. Il est important de noter que les Djissa sont d’origine yoruba et descendants de la famille royale Adeniye du royaume d’Ilé-Ifẹ̀, une cité yoruba située au sud-ouest du Nigeria. Dans la succession au sein de la famille Djissa à Ahouaga (Abomey), c’est François Djima Djissa qui joue ce rôle sous son nom d’intronisation Baba Djissa Houétchénou en 2008. Ainsi, dans la pérennisation des normes traditionnelles laissées par les aïeux, malgré la présence menaçante de la colonisation, la génération actuelle ne déroge point. Il faut noter que chaque année, un grand événement a lieu dans le royaume d’Abomey. Alors, le rendez-vous pour cet événement est déjà pris pour le compte de l’année prochaine. Il s’agit du Xwé-Fâ 2020. Attention ! Une parenthèse : Xwé-Fâ n’est pas To-Fâ. Ce dernier n’existe pas et ne se fait pas annuellement. Mieux, chaque ville à un et un seul To-Fâ. À cet effet, Abomey ; Allada ; Bohicon ; Cotonou ; Ouidah ; Porto-Novo ; Savalou ; bref, tout Danhomey d’hier et Bénin d’aujourd’hui, le To-Fâ a été fait une seule fois par le roi Dossou Agadja au cours de son règne de 1708 à 1732. Par conséquent, c’est du faux et de l’arnaque tout simplement pour le soit disant To-Fâ qui se fait à Cotonou chaque année par des individus qui ne sont même pas qualifiés à consulter le Fâ. Fermons la parenthèse.

Pour la consultation du Xwé-Fâ 2020, la date est connue. L’événement a lieu le jeudi 5 décembre prochain. Pour le lieu, il n’a jamais changé et ne pourrait changer. C’est bien le Palais Royal d’Abomey. Les activités de cet événement sont placées sous l’autorité royale du Premier ministre de la cour royale d’Abomey, prêtre du Fâ et président des Bokonon (consultants et interprète du Fâ) du Bénin, Babalawo Dah Djissa Houétchénou. Ce dernier, à la tête d’un collège de 15 Bokonons qualifié et assermenté, procède à la consultation du Xwé-Fâ en présence et sous l’œil vigilant du roi d’Abomey, Sa Majesté Sègbadjou Kêfa Glèlè. Il est important de dire qu’à travers la consultation des noix et chapelets divinatoires, « connaître la couleur de l’année 2020 et prédire sur quel pied rester pour la traverser sans anicroches », est l’objectif général d’un Xwé-Fâ. Mais il convient de relever que l’objectif spécifique de Xwé-Fâ, est de soutenir l’État béninois en suivant les recommandations du Fâ. Lesquelles recommandations consistent à faire des rituels exprimés par les dou (signes de la géomancie Fâ) issus de la consultation. La mise en œuvre de ces recommandations est synonyme de la prévention des calamités, de tensions diverses susceptibles de mettre en péril la paix du Bénin. Il faut souligner que la mise en œuvre de ces recommandations est soutenue par des prières d’ouverture des vannes de prospérités pour chacun et pour tout au long de l’année. « Le Xwé-Fâ est bénéfique au gouvernement béninois ; au Parlement ; aux institutions de la République ; aux sociétés d’État et privées ; et à toutes personnes physiques et morales, des béninois de l’intérieur du pays comme ceux de la diaspora. », a affirmé Babalawo Dah Djissa Houétchénou. C’est bien ce qui explique la présence annoncée du ministre de la Culture, Jean-Michel Hervé Abimbola le jeudi 5 décembre prochain au Palais royal d’Abomey.

Il est à préciser que dans le royaume d’Abomey, aucun événement n’a lieu sans tenir compte du calendrier traditionnel. C’est ce qui explique le choix de la date du 5 décembre, qui est, en effet, le premier jour de l’apparition de la lune. « La consultation du Xwé-Fâ 2020 aura lieu le jeudi 5 décembre prochain à 08h00 au Palais royal d’Abomey en présence du roi. », a annoncé le Premier ministre de la cour royale d’Abomey. À ce propos, il lance un appel au peuple béninois. « J’invite les populations, les béninois, les femmes, les hommes, les jeunes le 5 décembre pour assister et voir ce qui va se passer. Pour être témoin de ce que va prédire le Fâ après la consultation du Xwé-Fâ 2020 pour la Nation béninoise et pour nous tous. », a émis le président des Bokonon du Bénin. « Quand tu veux rentrer dans une nouvelle année, tu dois consulter pour savoir comment ta petite famille et toi allez rentrer dans la nouvelle année. Ce n’est pas une question de faire To-Fâ. Non, tu n’as plus besoin de ça. Ça n’existe plus. », a-t-il fait savoir. « Si quelqu’un veut mélanger quelque chose, ça fait ses affaires. », a soutenu Babalawo Dah Djissa Houétchénou. Il est à rappeler que l’entrée est libre et gratuite au Palais royal d’Abomey pour cet événement sur la consultation du Xwé-Fâ 2020.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.