Press "Enter" to skip to content

Diplomatie internationale : Après le retrait de son agrément d’ambassadeur de l’Union Européenne, Olivier Nette devra quitter le Bénin ce dimanche au plus tard

Photo : L’ex-Ambassadeur et chef de la délégation de l’Union Européenne (UE) au Bénin, Olivier Nette (D) présentant sa lettre d’accréditation au président Patrice Talon (G), à la Marina en 2017


Il avait jusqu’à ce dimanche 1er décembre pour quitter le Bénin. L’Ambassadeur et chef de la délégation de l’Union Européenne (UE) au Bénin, Olivier Nette persona non grata dans le pays. En effet, son agrément d’Ambassadeur de l’Union Européenne lui a été retiré par le gouvernement du Bénin. Les autorités de Porto-Novo ont pris la décision le mercredi 20 novembre dernier. Cette décision fait suite à l’« ingérence » du diplomate européen dans les affaires intérieures, notamment politiques du Bénin, contrevenant aux règles qui régissent les relations diplomatiques. Selon la Marina, c’est « inacceptable qu’un diplomate étranger exerce un rôle public d’activisme proche de celui d’un responsable politique aligné sur les positions de l’opposition béninoise ainsi que de la société civile. ». Olivier Nette est donc congédié « en raison de ses agissements récurrents dans les affaires intérieures du pays. ». L’entourage du désormais ex-chef de la délégation de l’Union Européenne (UE) au Bénin a plus ou moins confirmé cela. « Olivier Nette a eu des rencontres avec les acteurs politiques de tous bords sur la situation politique du pays depuis les législatives ensanglantées et exclusives d’avril 2019. », a soutenu une source proche de la représentation diplomatique européenne à Cotonou.

« (…) Nous tenons à préserver tant notre relation avec l’Union Européenne qu’avec l’Allemagne »

Malgré ces agissements de l’allemand, Porto-Novo n’a pas rendu publique sa décision respectant trois choses. « Le respect que nous avons à la fois pour l’institution qu’il représente, le pays d’où il vient et pour lui-même a fait que nous n’avons pas rendu publique cette décision », a confié à la radio allemande Deutsche Welle, le ministre béninois des Affaires Étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci. Le chef de la diplomatie béninoise a précisé, il faut le dire, au média allemand qu’« Olivier Nette n’a pas été expulsé », comme l’avancent certains médias, en occurrence européens. Celui qui concrétise la volonté du chef de l’État béninois, Patrice Talon, dans la diplomatie béninoise à travers le monde, assure que la nationalité allemande d’Olivier Nette n’a pas eu d’influence sur la décision du gouvernement du Bénin. « Nous avons d’excellentes relations avec l’Allemagne et nous tenons à préserver tant notre relation avec l’Union Européenne qu’avec l’Allemagne. », a indiqué le ministre Aurélien Agbénonci. Sur ce, il faut noter que les relations entre le Bénin et les pays de l’UE datent depuis 1960. Ce qui témoigne l’appui financier de plusieurs milliards de l’Union au Bénin dès l’année prochaine. « Sur la période 2014-2020, 244 milliards vont être mobilisés au profit du Bénin par l’UE. », a déclaré le patron du Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération (MAEC). « Le Bénin reste attaché à la coopération avec l’Union Européenne. », a réaffirmé Aurélien Agbénonci.

Pourtant, l’UE ne semble pas satisfaite des explications du gouvernement du Bénin

Après donc le retrait à Olivier Nette de son agrément d’Ambassadeur de l’Union Européenne, qui devra quitter le Bénin aujourd’hui au plus tard, l’Europe n’est pas resté sans réactions. À cet effet, quatre pays européens ont convoqué les ambassadeurs du Bénin présent dans leur pays. Il s’agit des ambassadeurs du Bénin accrédités en France, en Belgique, en Hollande et en Allemagne. Malgré les explications de Porto-Novo sur les raisons du retrait à Olivier Nette de son agrément d’Ambassadeur de l’Union Européenne au Bénin, l’Union Européenne (UE) ne semble pas satisfaite. Les explications et les assurances du ministre béninois des Affaires Étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci, sur les ondes de la radio allemande Deutsche Welle, semblent loin de convaincre à l’UE.  Une Porte-parole de l’Union à Bruxelles, la capitale de la Belgique et ville abritant le siège de l’UE, a réagi par le même canal. Selon cette haute voix de l’EU, les 27 pays européens attendent « urgemment une explication des raisons concrètes » du retrait à Olivier Nette de son agrément d’Ambassadeur de l’Union Européenne au Bénin. « Car, rien ne peut justifier le renvoi de l’ambassadeur européen de nationalité allemande au regard des excellentes relations entre le Bénin et l’Union Européenne. », a expliqué la Porte-parole au média allemand. Il convient de rappeler que l’ex-ambassadeur et chef de la délégation de l’Union Européenne (UE) au Bénin, est arrivé à Cotonou, la capitale économique du pays en 2017.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Mission News Theme by Compete Themes.