Press "Enter" to skip to content

Réformes sanitaires au CNHU : Alexandre Koffi Sossou, le choix juste de Patrice Talon

Photo : Le Directeur Général du Centre National Hospitalier et Universitaire Hubert Koutoukou Maga (CNHU-HKM) de Cotonou, Alexandre Koffi Sossou


Le Centre National Hospitalier et Universitaire Hubert Koutoukou Maga (CNHU-HKM) de Cotonou, la capitale économique du Bénin, est le centre de référence en matière du système sanitaire au plan national. La volonté du chef de l’État béninois, Patrice Talon, pour cet établissement sanitaire, est la Rupture totale des mauvaises pratiques qui portent atteinte à la qualité des prestations dans le centre. À cet effet, le chef du gouvernement du Bénin, dans son document de développement durable qu’est le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG), entend marquer le Nouveau Départ au CNHU-HKM. Mais qui pour l’accompagner dans cette vision ? L’homme réforme du Bénin a mis son choix sur Alexandre Koffi Sossou. Le nouveau Directeur Général du Centre National Hospitalier et Universitaire Hubert Koutoukou Maga (CNHU-HKM) de Cotonou, s’est aussitôt mis dans les pas de la concrétisation de la volonté du patron de l’exécutif. L’amélioration de la prise en charge sanitaire de population étant le leitmotiv du gouvernement, le DG CNHU-HKM préfère rester silencieux et laisser les résultats parler à sa place. N’étant pas un intrus de la maison CNHU-HKM, Alexandre Koffi Sossou fait parler de ses qualités professionnelles. Son leadership et son management indescriptibles, ont permis en quelques mois au renouvellement du plateau sanitaire au grand bonheur des usagers. Aujourd’hui, l’hôpital de référence du Bénin retrouve ses lettres de noblesses avec, notamment l’implantation des équipements de pointe derniers cris.

Alexandre Koffi Sossou dans l’ombre de l’efficacité de Benjamin Hounkpatin

Des soins de qualité sons désormais administrés aux usagers de ce centre sanitaire grâce à une existence et disponibilité en nombre suffisant de matériels, surtout techniques. Toute chose qui favorise un travail sans heurt ni pénibilité aux médecins dans les blocs sanitaires. Faut-il aussi reconnaître qu’en-dehors de l’aptitude professionnelle, Alexandre Koffi Sossou détient aussi le savoir parler aux partenaires sociaux. Il leur faire avaler, peut importe les grosseurs, les pilules des réformes politiques, économiques et sanitaires de la Rupture. Ces derniers savent désormais le rôle qui est les leurs dans l’accompagnement de l’administration Sossou pour l’atteint des objectifs fixés par le gouvernement du Bénin. Dans ce gouvernement, justement, se trouve un collaborateur du président Patrice Talon, dans l’ombre de qui marche Alexandre Koffi Sossou pour tirer profit de son efficacité. Il s’agit du ministre béninois de la Santé, Benjamin Hounkpatin. En cause, si l’efficacité dans la discrétion a un nom, elle devra s’appeler Benjamin Hounkpatin. De santé un peu fragile, il n’y avait pas mieux pour mesurer à sa juste valeur la question de la santé publique des béninois. Aujourd’hui, plus besoin de démontrer que le CNHU-HUK est en forme. Les résultats sont probants et précèdent le style du professeur Hounkpatin, un homme de service au profit de la population et de la santé de tout le peuple béninois. Il convient de noter que toutes ces personnes de qualités, sont la preuve vivante que Patrice Talon a le coup d’œil pour faire de choix juste.

Be First to Comment

Laisser un commentaire