Press "Enter" to skip to content

Projets de la composante gouvernance de l’Effet 3 de l’UNDAF 2019-2023 : Ginette Mondongou Camara présente la salutation du PNUD à Adidjatou Mathys

Photo : La Représentante par intérim du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) au Bénin, Ginette Mondongou Camara, ce vendredi 13 décembre, à Cotonou


1er janvier 2019, le Bénin, à travers le Ministère du Travail et de la Fonction Publique (MTFP), que dirige Adidjatou Mathys, a entamé un important chemin de 4 ans. En effet, cette date est le début du programme de coopération Bénin – PNUD, cycle 2019-2023. Ce programme, il faut le noter, est composé de 3 Effets. Dans le dernier, Effet 3, le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) présente deux portefeuilles dont le portefeuille : Consolidation de la Démocratie, de l’État de Droit et Promotion de la bonne Gouvernance. C’est bien ce portefeuille que conduit le Ministère du Travail et de la Fonction Publique (MTFP) pour la période 2019-2023. Les activités de ce portefeuille sont donc menées jusqu’au 30 novembre, soit environ deux semestres.  Ce vendredi 13 décembre, un atelier a été consacré à la revue du deuxième (2ème) semestre des Projets de ce portefeuille du Plan Cadre des Nations-Unies pour l’Assistance au Développement (UNDAF) 2019-2023. C’est l’Institut National pour la Formation Sociale, Économique et Civique (INFOSEC) de Cotonou qui a servi de cadre pour cet atelier. La cérémonie d’ouverture des travaux a été placée sous l’autorité du Directeur de Cabinet de la ministre Adidjatou Mathys. Sous l’organisation du Comité de Pilotage dudit portefeuille, présidé par la Secrétaire Générale Adjointe du Ministère du Travail et de la Fonction Publique (SGA/MTFP), Izbath Djaboutouboutou, le présidium de cette cérémonie a connu la présence d’autres autorités.

Il s’agit notamment du Secrétaire Général Adjoint du Ministère de la Justice et de la Législation (SGA/MJL), Clémént Akouègnon Dassi ; du Coordonnateur de l’Unité de Gestion de l’UNDAF, Lucien Atchadé ; et bien évidemment de la Représentante par intérim du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) au Bénin, Ginette Mondongou Camara. Également présents, les Directeurs de la Programmation et de la Prospective (DPP) des ministères sectoriels concernés par cette composante, mais aussi des partenaires sociaux du Ministère du Travail et de la Fonction Publique sans oublier les membres des équipes projet de la composante. Cet atelier, qui s’est déroulé aujourd’hui, est en respect aux exigences du mécanisme de suivi évaluation du document de coopération entre le Bénin et le Système des Nations-Unies, coordonné au Bénin par Siaka Koulibali.  Cette revue intervient après celle du premier semestre pour apprécier les efforts. « Nous, au niveau de la Coordination, un effort a été fait. Cet effort a permis d’obtenir les résultats qui ont été présentés aujourd’hui. Toutefois, nous avons émis certaines réserves en ce qui concerne l’harmonisation, le schéma d’élaboration des rapports. », a souligné le Coordonnateur de l’Unité de Gestion de l’UNDAF.

Elle se veut donc être un lieu idéal pour les acteurs venus de différentes institutions du Bénin, pour faire un point de la mise en œuvre des recommandations issues de la revue du premier semestre 2019 et synthèse du progrès réalisées par le projet de la Consolidation de la Démocratie, de l’État de Droit et Promotion de la bonne Gouvernance du PNUD 2019-2023, du 1er janvier au 30 novembre 2019. « Elle nous donne également l’opportunité de faire le bilan des actions sur toute l’année budgétaire et de nous reprojeter en conséquence sur les défis du Plan biennal 2019 2020. », a indiqué Izbath Djaboutouboutou. C’est une satisfaction pour ces cadres pour ce qu’ils ont fait en 12 mois environ. « Je suis satisfait. Parce que c’est la première année de la mise en œuvre de l’UNDAF 2019-2023. », a manifesté Lucien Atchadé. Il faut noter que du premier jour de l’année jusqu’à ce 30 novembre, ces cadres béninois, notamment ceux du Ministère du Travail et de la Fonction Publique (MTFP) se sont investis sur tous les plans sous le leadership de la N°1 du MTFP, Adidjatou Mathys, pour l’obtention des résultats probants. La Représentante par intérim du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) au Bénin, ne dira pas le contraire. « Je voudrais profiter de cette occasion pour vous renouveler les remerciements du PNUD au regard de votre investissement massif, hautement intellectuel et professionnel dans la conduite des activités de vos projets, depuis le 1er janvier 2019. », a soutenu Ginette Mondongou Camara.

Elle va les féliciter pour la bonne conduite. « Je voudrais vous exprimer ma gratitude et celle du PNUD de ce que la mise en route des projets a été bien conduite et son processus participatif apprécié de tous, et des résultats probants significatifs déjà perçus, acquis. », a-t-elle exprimé. La Représentante par intérim du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) au Bénin donne à César ce qui lui appartient. « Ce succès est le vôtre ; je dois vous le reconnaître. », a reconnu Ginette Mondongou Camara. « Nous sommes rassurées, par ailleurs, que la deuxième année de mise en œuvre de ces projets sera encore meilleure que celle finissante. », confie-t-elle. La maman des travailleurs et celle qui concrétise la volonté du chef de l’État béninois, Patrice Talon, a été spécialement félicitée. « Je voudrais surtout saluer le leadership du ministre Travail et de la Fonction Publique dans la conduite de toutes les activités du portefeuille : Consolidation de la Démocratie, de l’État de Droit et Promotion de la bonne Gouvernance ; en général et sa veille permanente pour la tenue de cette revue, en particulier. », a déclaré Ginette Mondongou Camara.

2 Comments

Laisser un commentaire