Press "Enter" to skip to content

PNUD-Bénin : Ginette Mondongou Camara remet le prix Équateur 2019 à Damien Martin et CREDI-ONG

Photo : La Représentante Résidente par intérim du PNUD au Bénin, Ginette Mondongou Camara, remettant le « Certificate of Archievement » au Directeur technique de CREDI-ONG, Damien Martin, ce vendredi 13 décembre, à Cotonou


Lorsque vous menez des actions et que vous êtes reconnu, ce sont des distinctions qui vous démarquent et vous encouragent à continuer. C’est bien le cas de Damien Martin et du Centre Régional de Recherche et d’Éducation pour un Développement Intégré (CREDI-ONG). En effet, ce vendredi 13 décembre, le prix Équateur 2019 a été remis au Directeur technique de CREDI-ONG. Il faut rappeler que l’Organisation Non-Gouvernementale reçoit son Prix suite à sa distinction il y a quelques mois. C’était précisément en septembre dernier, le lauréat a été mis sous la lumière du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD). Cet organe du Système des Nations-Unies (SNU) a bien suivi CREDI-ONG dont les actions ont marqué les esprits sur le plan international. Ce qui a permis à l’ONU de le distinguer le 24 septembre dernier lors de sa 74ème session de son Assemble générale qui s’est tenue au Town Hall Théâtre, la tour abritant le siège de l’ONU à New York, aux États-Unis. Une récompense qui fait suite à une compétition où 22 lauréats ont été sélectionnés parmi un groupe de 847 candidats venus de 127 pays. À noter que la compétition a connu quatre étapes et a mis l’accent sur les approches communautaires pertinentes et qui peuvent être répliquées. Ce vendredi donc, elle a reçu son « Certificate of Archievement » en anglais qui signifie « Certificat de Réussite » en français. C’était à l’occasion d’une cérémonie consacrée à cet effet et qui s’est déroulée dans la salle de conférence Wangari Mathai du PNUD-Bénin à Cotonou, la capitale économique du Bénin. Cette cérémonie de remise de prix a connu non seulement la présence de la Représentante Résidente par intérim du PNUD au Bénin, Ginette Mondongou Camara, mais aussi du Directeur technique de CREDI-ONG, Damien Martin.

Également présents, les élus locaux dont les représentants des maires d’Abomey-Calavi, Sô- Ava et Zè. « En dehors de l’appui financier qui s’élève pour chaque lauréat à 10000 dollars US, un certificat est remis pour marquer l’événement et permettre de le reproduire dans le temps et dans l’espace. », a d’entrée souligné la Représentante Résidente par intérim du PNUD au Bénin. « Les efforts déployés par CREDI ONG dans les communes d’Abomey-Calavi, Sô- Ava et Zè pour préserver la biodiversité en général, le sitatunga en particulier, en vue de concilier les exigences de la conservation avec les besoins des populations riveraines lui permettent désormais de rejoindre le prestigieux réseau des organisations locales reconnues pour leurs bonnes pratiques de promotion de la gestion durable de l’environnement. », a déclaré Ginette Mondongou Camara. Tout en adressant à CREDI ONG ses vives félicitations pour ces initiatives qui ont séduit le jury du Prix Équateur, la N°1 par intérim du PNUD a indirectement passé un message aux autres ONG. « La présente cérémonie est organisée pour honorer les efforts de CREDI ONG, faire connaître ses réalisations, susciter et encourager les autres Organisations de la Société Civile (OSC) à plus d’efforts pour la réduction de la pauvreté et la préservation des ressources naturelles. », a laissé entendre Ginette Mondongou Camara. Pour le Directeur technique de CREDI-ONG, ce certificat les place sous les projecteurs internationaux. « Cette distinction (…) vient donner un coup d’éclairage international sur notre initiative de création de Parc Naturel Communautaire de la Statunga. », a reconnu Damien Martin. « Débutée petitement en 2007, cette initiative implique aujourd’hui 150.000 habitants des communes d’Abomey-Calavi, Sô- Ava et Zè. », a expliqué le représentant de l’ONG au Bénin. Il convient de relever que le Prix Équateur est décerné tous les deux ans par le PNUD pour reconnaître et célébrer les organisations locales qui améliorent les moyens de subsistance des communautés rurales des pays en développement. Tous les deux ans, et ce, depuis 2002, l’initiative Équateur sert à récompenser les efforts locaux exceptionnels de lutte contre la pauvreté par la protection de l’environnement et l’exploitation durable de la biodiversité.

Be First to Comment

Laisser un commentaire